CANADA'S DRAG RACE sur Crave et OutTv

Drag Race Canada: Et maintenant, que la meilleure gagne

L'équipe de rédaction , Yannick LeClerc
Commentaires
Fugues
Photo prise par © Craves

Nous l’attendions depuis longtemps. Après la version thaïlandaise et celle britannique, c’est au tour du Canada d’avoir l’honneur d’une série qui fera découvrir aux téléspectateurs douze drag queens talentueuses d’ici qui, grâce à leur charisme et leur personnalité, sont déterminées à devenir la première superstar du drag au Canada en plus de remporter le grand prix de 100 000 $.

La première saison de cette série historique a débuté le jeudi 2 juillet sur Crave et OUTtv en anglais ainsi qu’en version originale avec sous-titres en français sur Crave. De nouveaux épisodes sont disponibles les jeudis, à chaque semaine. 
 
Avec le Snatch Game, des nouvelles de Ru, le défi des drags, des marionnettes et d'étonnantes confidences postéliminatoires, CANADA'S DRAG RACE : QUE LA MEILLEURE GAGNE présente tout ce qu'on aime de RUPAUL’S DRAG RACE, mais avec une touche spécifiquement canadienne. 
 
Chaque épisode met à l'épreuve les talents des drag queens et les met au défi de maîtriser chant, danse, théâtre, personnification, confection de costumes et improvisation. À la fin de chaque épisode, une participante doit quitter jusqu'à ce qu'une drag queen soit nommée gagnante lors de l’épisode final. 
 
Tout au long de cette aventure, les drag queens partagent leurs difficultés et succès personnels tout en mettant en valeur leur personnalité. Chacun des 10 épisodes est présidé par un panel de juges experts — parmi lesquels on compte Brooke Lynn Hytes (première candidate canadienne à être de la série américaine RuPaul's Drag Race, durant la saison 11), Jeffrey Bowyer-Chapman et Stacey McKenzie —tandis que la correspondante d'ETALK, Traci Melchor, effectue des visites spéciales afin d’ajouter sa fabuleuse touche dans l’atelier, dans les défis et sur la scène. Des invités spéciaux hebdomadaires rejoingnent également le panel tout au long de la saison
 
Crave et OUTtv ont formé un partenariat sans précédent qui a permis d’étendre la portée du phénomène télévisuel international RUPAUL'S DRAG RACE au Canada. Ce partenariat comprend la diffusion de la nouvelle série originale Crave, CANADA’S DRAG RACE : QUE LA MEILLEURE GAGNE, la toute première adaptation canadienne de l’émission, ainsi que toutes les saisons passées de RUPAUL’S DRAG RACE, actuellement disponibles sur Crave, pour le plus grand bonheur des fans.
 
 

Anastarzia Anaquway

Anastarzia Anaquway (Toronto, Ontario)

Ce que vous devez savoir sur Anastarzia Anaquway 
Anastarzia a remporté plus de’une quinzaine de concours, dont Miss Canada International et Miss Gay Toronto, et elle est la Miss Black Continental @ Large en titre. Son drag s'inspire de ses racines caribéennes et il est fortement influencé par la scène des concours de beauté de drag américain.
 
« Être de l’aventure de Drag Race est l'aboutissement d'une incroyable carrière de 17 ans. Cela me permet de représenter tous les petits gars et filles noirs des pays du tiers monde, comme les Bahamas, et qui ont de grands rêves, mais pas de ressources pour les réaliser. »
 
 
 
 
Boa 

BOA (Toronto, Ontario)  

 Ce que vous devez savoir sur BOA 
Son nom de drag BOA est en fait son vrai nom de famille et son surnom en grandissant. BOA est également un acronyme pour Bitch on Arrival. Même si elle ne se considère pas comme une reine de la comédie, elle a tendance à attirer l'attention de son public avec sa maladresse et son sens de la répartie. Chaussez-la avec des talons carrés de 3 pouces; elle donnera de grands coups de pied et fera la grande roue!
 
« J'adore le drag, car il me donne l'opportunité d'être authentique, maladroit et d'apporter du bonheur à mon public. Quand le public est content, je le suis aussi! J'aime mon drag parce qu'il permet aux gens de se laisser aller, de s'amuser, de rire et d'oublier toute la négativité du monde. » 
 
 
 
 
 
 

Ilona

Ilona Verley (Vancouver, Colombie-Britannique)

Ce que vous devez savoir sur Ilona Verley 
Ilona Verley est une artiste autochtone bispirituelle qui a grandi à Nlaka'pamux et qui s'efforce d'être la représentation qu'elle aurait souhaité voir dans les médias en grandissant. De la tête aux pieds, elle affiche des looks monochromes dans les tons pastels et elle a une forte présence sur les réseaux sociaux.
 
« Le drag est importante pour moi, car c'est la façon dont j'exprime visuellement comment je me vois à l'intérieur et comment je manifeste mon énergie féminine en tant que personne bispirituelle! »
 
 
 
 
Jimbo

Jimbo (Victoria, Colombie-Britannique) 

Ce que vous devez savoir sur Jimbo 
Jimbo a une expérience dans le cabaret et aime incorporer ce qu’elle y a vécu dans son drag. En tant qu'interprète de cabaret, Jimbo aime le stand-up et le chant et veut montrer cet aspect du drag. Elle aime quand son public rigole de situations inconfortables.
 
« Faire du drag est le moyen parfait pour se découvrir et s’exprimer. C’est le point culminant du courage, de la joie, de la performance et du talent artistique qui inspire et divertit. Le drag est une déclaration personnelle et politique qui défie les constructions sociales pour inspirer le changement dans le monde. »
 
 
 
juice

Juice Boxx (Toronto, Ontario) 

Ce que vous devez savoir sur Juice Boxx 
Juice Boxx est brillante, pétillante et sexy, et un peu épicée.Elle détient un baccalauréat en beaux-arts de l'Université de Windsor et un diplôme de maquillage et d'effets spéciaux de la CMU.
 
« Je suis très excitée d’être de la première saison de CANADA’S DRAG RACE : QUE LA MEILLEURE GAGNE, et je suis impatiente de montrer au monde à quel point le drag canadien est incroyable. 
 
 
 
 
Kiara

Kiara (Montréal, Québec)  

Ce que vous devez savoir sur Kiara  
Kiara a récemment quitté son emploi et mis l'école sur pause pour se concentrer sur le drag à temps plein. Kiara est l'une des rares drag-queens de couleur de la scène de drag québécoise. Elle est fière de représenter sa communauté.
 
« Faire partie de CANADA’S DRAG RACE : QUE LA MEILLEURE GAGNE est un rêve devenu réalité. Je suis plus que ravie de participer à l’édition canadienne de mon émission de télévision préférée, et j'ai hâte de faire partie de l’histoire queer canadienne! »
 
 
 
Kyte

Kyne (Kitchener-Waterloo, Ontario) 

 Ce que vous devez savoir sur Kyne
Kyne est une vedette sur YouTube avec plus de 100 000 abonnés à sa chaîne qui se concentre sur son amour pour le maquillage, les costumes, la coiffure et l'art. Kyne a été initiée aux divas du karaoké, où sa famille et elle aimaient chanter Céline Dion et Whitney Houston.

 « Le drag est le moyen pour exprimer toute ma joie, mon ambition et mon énergie créatrice. Cela me fait me sentir vivante. »

 

Lemon 

Lemon (de Toronto, vivant à New York)  

 Ce que vous devez savoir sur Lemon 
Lemon a été choisie par Sasha Velour, lauréate de RUPAUL’S DRAG RACE, pour être l’un de ses modèles lors de sa collaboration avec la cérémonie d’ouverture de la Fashion Week de New York. Lemon veut apporter l'influence de la scène new-yorkaise de drag au Canada.

« Je suis tellement excitée de participer à CANADA’S DRAG RACE : QUE LA MEILLEURE GAGNE afin de pouvoir montrer au monde que je ne suis pas seulement une garce : je suis une « salope canadienne ». »

 

 

Priyanka

Priyanka (Toronto, Ontario) 

 Ce que vous devez savoir sur Priyanka 
Elle a travaillé comme animatrice de télévision pour enfants pendant plusieurs années avant de se consacrer à une carrière à temps plein dans le drag. Elle a fait la couverture du magazine NOW de Toronto en 2019 lorsqu'elle a été élue drag-queen préférée de Toronto par leurs lecteurs.

 « J'adore tellement le drag. J'ai invité une drag-queen lors de mon 26e anniversaire et on m’a suggéré de faire du drag. Maintenant, j’ai trois titres, deux vidéoclips et l’opportunité de participer à CANADA'S DRAG RACE : QUE LA MEILLEURE GAGNE. Je pourrais être la toute première superstar du drag au Canada…  Comment je m'appelle?!»

 

 

Rita

Rita Baga (Montréal, Québec)  

Ce que vous devez savoir sur Rita Baga 

Rita Baga est très impliquée dans la communauté LGBTQ + à Montréal (entre autres comme directeur de la programmation de Fierté Montréal) et a été membre du comité qui a soumis la candidature de Montréal pour la World Pride 2023. Rita Baga a fait partie de nombreuses émissions télévisées au Québec telles que LA GUERRE DES CLANS, LES JOKERS, CODE F., BONSOIR BONSOIR! ainsi que sa propre émission de téléréalité ILS DE JOUR, ELLES DE SOIR. 

« Je suis plus que ravie de faire partie de cette aventure! Je veux rendre ma province fière et être la toute première francophone à posséder un titre de Drag Superstar. Les rêves deviennent réalité! »

 

 

Scarlett

Scarlett Bobo (Toronto, Ontario) 

Ce que vous devez savoir sur Scarlett Bobo 
Scarlett Bobo a créé et produit Empire's Ball, une compétition de drags qu'elle utilise comme plateforme pour parler des besoins de la communauté et inspirer la génération de jeunes homosexuels. Scarlett Bobo est allée à l'école de cirque parce qu'elle s'ennuyait! Elle a appris à manger du feu, à se mettre en feu et à exécuter des techniques aériennes.

 «J'adore, j'adore, J'ADORE faire du drag, car cela me permet d’être véritablement moi tous les jours, et il n'y a pas de règles à ce que j'ai le droit de faire, de dire ou d'accomplir. CANADA'S DRAG RACE : QUE LA MEILLEURE GAGNE me permettra d’exprimer tous les aspects de moi-même et de montrer aux autres comment être intrépide et authentique. Je veux prouver que vous pouvez rester fidèle à qui vous êtes, quoi qu'il arrive.»

 

 

Tynomi

Tynomi Banks (Toronto, Ontario)  

Ce que vous devez savoir sur Tynomi Banks
Tynomi est connue sous le nom de Dancing Queen de Toronto; elle est l'une des drag-queens les plus célèbres de la ville.La première fois que sa mère l'a vue en drag, c'est quand elle  s'est produite au World Pride 2014 à Toronto.

«Tynomi Banks est amusante, séduisante et à la mode. Elle vous divertira tout en volant votre homme, et vous ne vousrendrez même pas compte que cela se produit. »