EXPOSitions

On sort (à nouveau) au Musée!

Logan Cartier
Commentaires
Musée McCord
Photo prise par © Musée McCord
Musée MBAM
Photo prise par © Musée MBAM
  • Musée McCord
  • Musée MBAM
La  réouverture des musées (dont le Musée Mc Cord et le Musée des Beaux-Arts de Montréal) nous permet de profiter pleinement de la période estivale et d’expositions de grande qualité, sans sortir de la ville...
 
 

AU MUSÉE MC CORD

JEAN-CLAUDE POITRAS – MODE ET INSPIRATIONS
Jusqu’au 2 août, c’est votre dernière chance de voir ou de revoir  l’expo Jean-Claude Poitras - Mode et inspirations qui nous propose de revisiter l’univers de ce grand créateur montréalais, lequel a marqué  l’univers du prêt-à-porter à Montréal et au Canada, des années 1970 à 2000. La portion centrale de l’exposition souligne sa passion pour le cinéma. Un «puits» d’inspiration, une bulle blanche où défilent photographies et images vidéos, montre les grandes actrices hollywoodiennes, françaises et italiennes pour qui Poitras s’imaginait créer des robes fantastiques. La dernière partie montre que le designer sait toujours se réinventer et surprendre, en montrant des vêtements influencés par ses voyages autour du monde. Couleurs, imprimés et textures particu-lières (comme de la soie, salie dans les rizières, qui ressemble à s’y méprendre à du cuir) se marient dans des vêtements d’inspiration nippone, italienne ou marocaine. L’exposition-«défilé» se termine, comme c’est la coutume, sur une sublime robe de mariée blanche, plissée sur le devant et sur le dos, avec une pointe de tissu soyeux au-dessus de l’épaule gauche qui donne l’impression que la robe est sur le point de s’envoler. Un beau contraste avec la robe de deuil du début. À voir absolument.
 
ChapeleauCHAPLEAU – PROFESSION : CARICATURISTE, 
Avec sa plume incisive et son trait aiguisé, Chapleau crée une représentation désopilante de la société québécoise. Politiciens, célébrités et autres personnalités publiques; personne n’échappe à l’humour grinc?ant de l’artiste montréalais. L’exposition, qui comprend plus de 150 caricatures, esquisses et illustrations originales, révèle les facettes inédites de cet artiste multidisciplinaire. Première grande rétrospective de l’œuvre du caricaturiste maintes fois primé, 
l’exposition révèle les facettes inédites de cet artiste multidisciplinaire. Les archives exclusives présentées tout au long de l’exposition racontent l’effervescente carrière du Montrélais à la plume incisive et à l’humour grinc?ant. Les différentes thématiques abordées retracent son parcours atypique, de sa plus jeune enfance aux diverses incarnations de son personnage fétiche, Gérard D. Laflaque.
 
GRIFFINTOWN – MONTRÉAL EN MUTATION, 
À travers l’objectif de Robert Walker, artiste montréalais réputé pour ses photographies de rue en couleur, l’exposition Griffintown permet d’observer ce secteur de Montréal marqué par les transformations radicales de son tissu urbain. Avec un corpus d’une vingtaine de photographies grand format, enrichi d’une projection d’une centaine d’autres de la même série et de photographies historiques provenant de la collection du Musée, l’exposition propose une réflexion quant au rapport entre la croissance immobilière fulgurante de Griffintown et la préservation de son patrimoine.
 

AU MUSÉE DES BEAUX ARTS DE MONTRÉAL

PARIS?AU?TEMPS?DU?POSTIPRESSIONISME : Signac et les indépendants
À partir du 4 juillet et jusqu’au 15 novembre, le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) transporte le public dans une France en pleine ébullition artistique au tournant du vingtième siècle, à travers plus de 500 œuvres issues d’une collection privée d’exception. Vous pourrez admirer un ensemble grandiose de peintures et d’œuvres graphiques de Signac et des avant-gardes, des impressionnistes (Monet et Morisot) aux fauves (Dufy, Friesz, Marquet) : symbolistes (Gauguin, Redon), nabis (Bonnard, Denis, Lacombe, Sérusier, Ranson, Vallotton), néo-impressionnistes (Cross, Luce, Pissarro, Seurat, Van Rysselberghe) et témoins de la vie parisienne (Anquetin, Degas, Ibels, Lautrec, Picasso, Steinlen).
 
Sachez qu’en ces temps de COVID-19, en concordance avec les recommandations émises par la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail, les musées ont mis en place les mesures suivantes pour assurer la sécurité des visiteurs et de ses employés.  Un nombre limité de visiteurs est admis en même temps pour s’assurer de respecter la distanciation requise. Les visiteurs doivent suivre le sens de visite préétabli. S’il est «fortement recommandé» de réserver sa visite au Musée McCord, c’est une obligation pour le Musée des Beaux Arts.