Télé québécoise

Un agriculteur gai tente sa chance à l’émission de téléréalité «L’amour est dans le pré»

Chantal Cyr
Commentaires

Un agriculteur gai tente sa chance à l’émission de téléréalité québécoise. Une première en neuf saisons pour l’émission.

Parmi les huit candidats présélectionnés pour l’édition 2021 du populaire dating show de V, on trouve un producteur laitier, avicole et porcin de Saint-Elzéar, en Beauce, nommé Alex.

Le jeune homme de 30 ans détient un baccalauréat en agroéconomie et dit adorer les voyages . Il habite seul une maison qu’il espère rénover lorsqu’il aura rencontré l’homme de ses rêves. 

Dans sa vidéo de présentation mise en ligne, cet adepte de CrossFiil raconte qu’il n’a « jamais été en couple officiel avec un gars » parce qu’il n’était pas prêt. Il s’est longtemps demandé comment son orientation sexuelle serait perçue, considérant le milieu dans lequel il travaille. Il s’attend à ce « que ça fasse parler... mais pas plus que ça ».

Les habitués de L’amour est dans le pré connaissent les obstacles qui entravent la route d’un agriculteur qui souhaite rencontrer l’âme sœur. L’isolement, la charge de travail, etc. Pour un agriculteur LGBTQ+, la tâche est d’autant plus ardue. 

Alex n’est pas assuré d’une participation à L’amour est dans le pré. Pour confirmer sa place, il devra faire partie des cinq postulants qui susciteront le plus d’intérêt au cours des prochaines semaines sur Noovo.ca.

Sa candidature devrait néanmoins réjouir plusieurs fans de l’émission, qui requéraient la présence d’un candidat LGBTQ+ depuis quelques années. Sur la page Facebook du rendez-vous télévisuel, les commentaires enthousiastes abondent depuis vendredi. Rappelons que l’émission de téléréalité est animée par l’humoriste Katherine Levac (qu’on a pu voir, entre autres, dabs Like Moi) qui est en couple avec la comédienne Karelle Tremblay.