Expo

Émergences et convergences — Le maintenant de tous les possibles

Yves Lafontaine
Commentaires
Expo 	Émergences et convergences A life in flowers
Photo prise par © Myriam Me?nard
Expo Émergences et convergences Alpenglow _ Aurora
Photo prise par © Centre Phi
Expo Émergences et convergences Seeking Stillness
Photo prise par © Myriam Me?nard
  • Expo 	Émergences et convergences A life in flowers
  • Expo Émergences et convergences Alpenglow _ Aurora
  • Expo Émergences et convergences Seeking Stillness

Avec l'exposition estivale Émergences et convergences, le Centre PHI propose une réflexion sur notre expérience du confinement. Évoquant nos liens retrouvés avec la nature et l'utilité de la technologie dans notre réinvention forcée par la crise sanitaire de la COVID-19... les installations immersives sélectionnées par les commissaires de l'expo sont relaxantes, révélatrices, stimulantes ou drôles.

Émergences et convergences — jusqu'au 25 octobre, permet de nous immerger dans l'art pour changer le monde : du poème immersif Seeking Stillness de George Fok (une expérience zen, à la fois viscérale et thérapeutique) à la réalité augmentée d'Olafur Eliasson dans Wunderkammer (où l'on expérimente au moyen de son téléphone intelligent, une série d'œuvres virtuelles à découvrir dans le contexte de l'espace), en passant par A Life in Flowers, l'installation vidéo (une adaption de l'oeuvre originale en réalité virtuelle) très originale d'Armando Kirwin et Azuma Makoto qui utilise l'intelligence artificielle. On nous interroge ici sur nos désirs, nos espoirs et nos réalisations, tout en offrant un bouquet de fleurs unique et spécifique à chaque visiteur qui interagit avec l'œuvre. 

Les créations de Sabrina RattéDomestic Landcape: Eclipse, Alpenglow et Aurora — jouent sur la projection de soi dans des espaces improbables où se mêlent architecture et nature. L'installation Alter Ego, de Moritz Wehrmann utilise, quant à elle, des jeux de miroirs créant des effets de doubles fantomatiques et modifie ce qui pourrait n'être autrement qu'une simple rencontre. Entre nature morte et composition abstraite, l'installation L'État des matières de Katherine Melançon se compose, quant à elle, d'œuvres qui explorent la manipulation par numériseur d'échantillons représentatifs d'un lieu. Et avec l'installation Cité laboratoire, Daniel Corbeil suggère une vision de la vie communautaire en harmonie avec les plantes, le soleil et la pluie, dans une optique d'urbanisme écologique utopique.

Pour Phoebe Greenberg, fondatrice et directrice de PHI, Émergences et Convergences est une invitation à s'immerger dans une exposition abordant le thème de l'humanité et son rapport à la planète, ainsi que l'ensemble des êtres vivants.» Rassemblant des œuvres contemplant l'espace à l'intersection du moi et de la technologie numérique, l'expo s'intéresse aux effets de l'enfermement sur notre conscience collective. Comment cette expérience de confinement nous a obligés à réévaluer nos priorités et nos valeurs et a-t-elle contribué à renouveler un lien avec la nature? « Après des mois de confinement, la chance nous est offerte de repenser nos valeurs et de comprendre de quoi sera fait demain », conclut Phoebe Greenberg.

Destinations PHI
Pourquoi ne pas proftier de votre visite de l'expo Émergences et convergences pour découvrir le Centre PHI et sa Fondation, si ce n'est pas déjà fait. Antre de la pluralité créative, reflet de la complexit de l'âme et des possibilités technologiques, PHI est à la fois un point de départ et une destination. Un lieu d'ancrage dont le mouvement animé par l'échange et la communion regénère un art multidimensionnel; virtuel, immatériel, palpable... Dans cette oasis consacrée à l'art dans toute sa quintessence, découlent des expériences hors de l'espace et du temps, pulsations organiques qui s'entrechoquent et s'épanouissent dans leurs odyssées uniques. 

Outre l'expo au Centre PHI, vous pouvez à deux pas de là visiter l'exposition collective RELATIONS: La diaspora et la peinture à la Fondation PHI pour l'art contemporain. Cete expo explore jusqu'au 29 novembre les significations multiples et complexes de l'idée de la diaspora, sa condition et des expériences telles qu'elles s'expriment dans la peinture.

L'expérience PHI se poursuit également par les concerts sur le toit Sonication une expérience hybride, à mi-chemin etre le plateau de tournage et le happening festif, s'inscrivant comme un rendez-vous au coeur de la programmation de DESTINATION: PHI. Les prestations jouées sur le toit sont retranscrites sur écrans à travers l'édifice, pour le plaisir des visiteurs qui sont accueillis dans une ambiance conviviale et décontractée. Les concerts captés sur le toit du Centre PHI sont à retrouver dans une série web inédite de 12 épisodes d'une durée de 30 à 45 min. La diffusion a lieu tous les mercredis à 20h30, du 22 juillet au 7 octobre. Les performances de Sarahmée, Narcy, Pierre Kwenders, Chivengi, Trinisha Browne, Kamino et Xloww sont proposées gratuitement. Réservez vite votre billet électronique sur phi-centre.com


Exposition Relations : La diaspora et la peinture 

Exposition « Émergences et convergences: contemplation éco-futuriste »
Prolongé jusqu'au 25 octobre 2020, au Centre PHI. 

Destination PHI