États-Unis / Télévision

Ellen DeGeneres critiquée pour tolérer les conditions de travail au sein de son équipe

La présentatrice de télévision américaine Ellen DeGeneres - icône lesbienne - est au coeur d'une polémique sur les conditions de travail imposées à son équipe. 

Depuis 2003, Ellen DeGeneres a animé plus de 2 700 émissions du talk-show d'après-midi portant son nom. Elle y a reçu les personnalités américaines les plus importantes jusqu'à Michèle Obama.

Elle a fait un coming out en 1997 qui l'a propulsé au rang de figure LGBT culte depuis. Mais son étoile pourrait pâlir à la suite de plaintes concernant le traitement de son personnel. Différents témoignages de collaborateurs publiés dans les médias ont jeté une ombre sur cette personnalité appréciée du public pour son écoute et son empathie lorsqu'elle s'est retrouvée accusée de «méchanceté» ou d'être «toxique».

Ellen DeGeneres n'a jamais été directement citée comme la cause des mauvaises conditions de travail, mais il lui est reproché de les avoir tolérées. L'animatrice de 62 ans a réagi aux informations faisant état d'une atmosphère de travail hostile, de racisme et de harcèlement dans les coulisses de son show en présentant des excuses publiques.

Dans son communiqué d'excuses, elle s'est déclaré désolée que des employés ne se soient pas sentis respectés. «Tous ceux qui me connaissent savent que c'est le contraire de ce en quoi je crois et de ce que j'espérais pour notre émission», a-t-elle affirmé.

Dans un article du site «Buzzfeed» publié à la mi-juillet, d'anciens employés ont fait état de conditions de travail infernales. Des employés auraient été licenciés parce qu'ils étaient en congé de maladie ou parce qu'ils ne pouvaient pas venir travailler à cause d'un enterrement.

«Les gens se focalisent sur les rumeurs à propos d’Ellen et sa méchanceté, mais ça n’est pas le problème, a notamment témoigné une ancienne employée. Le problème, ce sont ses trois producteurs exécutifs qui tiennent les rênes de l’émission et qui façonnent la culture du travail avec ce sentiment de harcèlement et de méchanceté. Ils se disent que tout le monde bossant pour The Ellen Show a de la chance d’être là. Et si tu as un problème, tu n’as qu’à partir parce qu’ils embaucheront quelqu’un d’autre car tout le monde veut travailler ici».

Par ailleurs, le producteur exécutif et scénariste en chef du programme, Kevin Leman, aurait demandé à un employé de sexe masculin une masturbation ou une fellation.

La société de production WarnerMedia qui produit l'émission avait déjà ouvert une enquête interne en raison d'allégations du même ordre.

Le «Ellen DeGeneres Show» est aujourd'hui l'une des meilleures audiences de la télévision américaine.

Pour ses contributions en faveur de la communauté LGBT, Ellen DeGeneres, mariée à l'actrice Portia de Rossi depuis douze ans, a reçu la Médaille de la Liberté, la plus haute distinction civile du pays décernée par l'ancien président américain Barack Obama.