Fierté

En pleine pandémie, la Gay pride de Stockholm se déroule sur l'eau

L'équipe de rédaction
Commentaires

Le défilé de la Gay Pride annuelle de Stockholm s’est déroulée sous la forme d'une procession de bateaux dans la baie de Riddarfjärden, car les restrictions en matière de coronavirus empêchent les célébrations traditionnelles d'avoir lieu. 

L’événement n’a pas attiré autant de monde qu’à l’habitude, la plupart des activités se sont d’ailleurs déroulées de manière virtuelle sur le web, mais les festivités ont néanmoins été inauguré par la princesse Victoria

 

 

Un chanteur très populaire en Suède, Darin, en a profité pour faire sa sortie du placard via une publication instagram.

Le chanteur de 33 ans a partagé son histoire au moment même où les célébrations annuelles de la fierté touchaient à leur fin dans la capitale du pays, Stockholm.

«Chacun dans le monde devrait pouvoir être fier et accepté pour qui il est», a écrit Darin. «Je sais à quel point cela peut être difficile. Cela m'a pris du temps, mais je suis maintenant fier d'être qui je suis, gai. Bonne fierté! ».

Le message était accompagné d'une photo du l’auteur su succès «Nobody Knows» près d'un littoral accidenté et ensoleillé où il regarde au loin.

Les réactions de soutien et de souhaits des fans et de ses pairs de l'industrie de la musique ne se sont pas fait attendre : en moins de 6 heures, sa publication a été aimé par plus de 100 000 personne Pas mal pur quelqu’un qui a 105 000 fans... 

Oscar Zia, Benjamin Ingrosso, Zara Larsson et Eric Saade ont été parmi les premières vedettes à lui laisser des messages de soutien.

«Parlez de votre vérité ! » lui a écrit Zara Larsson

 

La Suède au sommet des contaminations COVID19 dans l'Union européenne 

La Suède, qui a attiré l'attention avec sa stratégie moins stricte face au coronavirus, a appelé jeudi à continuer le travail à domicile au moins jusqu'au Nouvel An, au moment où le pays nordique a passé le cap des 80 000 cas.

La mesure, qui vise en partie à réduire la promiscuité dans les transports publics, est destinée à faciliter les choses notamment pour les travailleurs essentiels.

Les autorités enregistrent une baisse du nombre de nouveaux cas, en particulier les cas graves nécessitant des soins intensifs. Mais l'Agence suédoise de santé publique note que si les contacts augmentent à nouveau, il y a un risque considérable d'une nouvelle propagation au cours de l'automne.

Nous avons toujours cherché à mettre en place des mesures durables et à faire preuve d'endurance dans le travail de longue haleine que nous allons devoir accomplir pour lutter contre cette pandémie, a fait valoir l'épidémiologiste en chef Anders Tegnell lors d'une conférence de presse.

Depuis le début de la crise sanitaire, le pays a enregistré 80 100 cas de COVID-19, dont 318 ces dernières 24 heures, soit un des niveaux de contamination par habitant parmi les plus élevés d'Europe.

Au total, 5739 personnes sont décédées du virus, selon les autorités suédoises.