Autrement dit

Rester connecté à sa communauté

Yves Lafontaine , L'équipe de rédaction
Commentaires
Fugues
Photo prise par © Fugues

Au mois d’avril dernier, au cœur du confinement, FUGUES a eu 36 ans, ce sont 36 années à accompagner, à informer et à divertir la communauté LGBTQ+ de Montréal et du reste du Québec.

À ce moment-là, nous étions au début du confinement et nous avions dû interrompre la parution de la version imprimée du magazine, à cause de la fermeture de nombreux commerce, dont plusieurs de nos annonceurs et la grande majorité de nos points de distribution habituels.  
 
Qu’à cela ne tienne, une partie de l’équipe, de manière bénévole (merci Réal, Alain, Richard, Julie, André, Denis-Daniel, Chantal, Robert, Logan, Marc, François, Michel, Yves, Éric, Jean-Charles, Étienne, Sébastien, Isabelle, Maurice, etc.) a continué à publier des éditions mensuelles de FUGUES en versions numériques. Nous avons aussi continué à alimenter le site web et les pages de réseaux sociaux, puis à envoyer régulièrement les Infolettres aux abonnés. À notre plus grand bonheur, vous avez été nombreux à suivre l’invitation puisque le nombre de consultations a augmenté de plus de 75% depuis.
 
Comme bien d’autres entreprises en ces temps difficiles, par manque de revenus conséquents malgré la croissance numérique du lectorat, FUGUES a failli disparaître. L’équipe a dû brainstormer à répétition pour trouver des façons de ré-inventer, de transformer et d’adapter ses manières de penser, de produire et de diffuser FUGUES. Malgré tous les changements qui se font actuellement et qui vont s’opérer au cours des prochaines semaines, nous voulons vous assurer que nous gardons en tête le rôle de FUGUES comme média qui est aussi un espace d’expression d’une communauté diverse, plurielle et en évolution.
 
Au chapitre des changements, au début juillet, nous sommes devenus — Éric, Yves et Marc (le trio qui signe cette chronique) — les éditeurs de FUGUES. Nous avons pris une entente avec l’actionnaire majoritaire des Éditions Nitram qui a décidé de prendre sa retraite et nous a ainsi cédé l'utilisation de la marque afin de permettrela survie de cette publication si essentielle pour les communautés LGBTQ+. 
 
Avec une équipe un peu plus petite et «de la maison» (puisque le bureau de la rue Atateken est dorénavant fermé, pour permettre des économies) nous opérons maintenant nos médias sous le nom de GROUPE HOM. Découlant de ce nouveau mode d’opération, notez que nous avons une nouvelle adresse postale (pour le courrier, les échantillons de produits, exemplaires de presse et les livraisons) et nous avons un nouveau numéro de téléphone (bien que l’ancien fonctionnera encore quelques semaines), que vous trouverez en page 4 du magazine. Pour effectuer des économies importantes, notre réseau de distribution a été revu et vous trouverez (en page 124) la liste des 180 quelques lieux où vous pouvez dorénavant vous procurer un exemplaire de FUGUES dans les régions de Montréal et de Québec.
 
Et c’est également sous le signe de la relance et du renouveau, que l’équipe est très fière de pouvoir vous dévoiler l’édition d’AOÛT avec une nouvelle maquette graphique, un nouveau format magazine «20% plus grand», un papier de meilleure qualité et évidemment quelques surprises… qui s’intègrent dans l’évolution naturelle de FUGUES. 
 
Parlant de surprises, dans les prochaines semaines, nous aurons le bonheur de lancer une nouvelle version de notre site internet, totalement remanié, plus adaptatif et plus actuel que jamais. On a vraiment très hâte de vous le faire découvrir.
 
Nous avons aussi remanié le calendrier des sorties de nos parutions, à commencer par notre hors-série DÉCORHOMME qui passe à 2 parutions par année (une édition Automne/Hiver, qui paraîtra à la mi-octobre, et une édition Printemps/Été qui, elle, paraîtra à la mi-mars). Comme autre modification, les numéros de décembre et janvier de FUGUES seront dorénavant jumelés dans une édition double qui paraîtra à la fin de novembre. Par conséquent, comprenez qu’il n’y aura pas de parution fin décembre, et que l’édition suivante sera celle de Février, à paraître à la fin janvier. On prévoit aussi sortir le guide touristique annuel — le GUIDE ARC EN CIEL RAINBOW GUIDE — vers la fin du mois de mai prochain. Qui sera suivi, en juin, par une édition estivale double juin-juillet de FUGUES.
 
Vous voulez participer vous aussi et aider à la poursuite de l’aventure de FUGUES? Vous pouvez le faire en prenant un abonnement de soutien d’un an à la version imprimée au coût de 80$ ou faire un don ponctuel ou mensuel via notre site et recevoir la version numérique lors de sa parution.
 
Dans l’édition consacrée à la FIERTÉ — que vous avez entre les mains — vous trouverez évidemment plusieurs entrevues avec les artisans de FIERTÉ MONTRÉAL, ses porte-parole, ses ambassadeurs.trices, ses coprésident.e.s et des artistes qui se feront une fierté, du 10 au 16 août 2020, de vous divertir et de (re)créér un sentiment d’appartenance à quelque chose de grand, de collectif. Sans contredit, ce sera une édition à distance et très différente des précédentes — mais néanmoins très riche et touffue —, qui nous permettra comme communauté de célébrer autrement la diversité sexuelle et de genre.
 

Bonne Fierté!
Yves Lafontaine, Éric Perrier, Marc Landreville