The Old Guard sur Netflix

Quand «La vieille garde» offre un nouveau regard

Yves Lafontaine
Commentaires
Fugues
Photo prise par © Netflix

Souvent macho et hétéronormé, le film d’action n’est jamais un exemple en matière de représentation LGBT+. C’est pourquoi il faut voir dans The Old Guard l’expression d’une révolution bienvenue.

 Après uneL'adaptation Netflix de la bande dessinée The Old Guard suit les aventures de Andy (interprété par Charlize Theron), Booker, Joe et Nicky des guerriers vieux de plusieurs siècles avec des capacités de guérison régénérative et qui utilisent leur vaste expérience pour faire le bien. Mais, sous les scènes de combat d’une grande violence, chorégraphiées comme de véritables ballets, le côté fantastique du récit et le barrage de balles qui fusent de toutes parts, The Old Guard est plus qu'un simple film d'action bien réalisé et bien dosé, c’est une œuvre originale et une véritable révolution au niveau de la représentation queer.
 
Il faut préciser que personne ne s'attendait à voir un récit queer dans cette histoire où un ancien agent de la CIA engage des immortels pour sauver un groupe d'enfants kidnappés au Soudan… Après tout, The Old Guard est un film d'action basé sur une bande dessinée, un genre de film qui n'a pas le meilleur bilan en termes de représentation de la diversité sexuelle et de genre. Même dans d'énormes superproductions de bandes dessinées, les personnages queer sont généralement réduits à de petits caméos ou à des stéréotypes totalement sans rapport. On nous promets que la prochaine phase des films issus de l’univers Marvel mettra en vedette des personnages principaux queer, mais nous sommes plusieurs à craindre que les intrigues seront au mieux hétéronormatives et au pire problématiques.
 
Contre toute attente, en un seul film, The Old Guard change la donne et prouve sans effort que des personnages centraux queer peuvent exister sans que cela n’ait d’impact négatif sur la réception du film. En seulement dix jours, ce film d’action réalisé par Gina Prince-Bythewood s’est positionné en première place mondiale sur Netflix qui estime qu’en moins d’un mois le film sera vu par plus de 70 millions de ménages dans le monde et ce malgré qu’il présente une romance queer proéminente, et l'une des déclarations d'amour les plus passionnées de mémoire cinématographique récente. 
 
Nicky et Joe ont beau être partenaires depuis un millénaire, leur passion ne s'est pas estompée, comme en témoigne la scène dans la camionnette blindée après la capture des deux hommes. Quand un gardien se moque d'eux pour être des petits amis. Les yeux de Joe ne sont pas haineux ou en colère, mais expriment la pitié. Joe livre ensuite son monologue sur son amour pour Nicky, qui se redresse et se détend lentement après avoir été battu, se prélassant dans l'appréciation et la conviction de son amant. Le garde a presque l'air gêné de sa propre homophobie, lorsqu’il regarde les deux hommes s’embrasser.
 
Alors que d’autres films d’action poussent la représentation queer hors champs ou la dissimule sous autre chose dans une ambiguïté délibérée, The Old Guard permet de savoir exactement qui sont Joe et Nicky et qui ils aiment. Ce que les personnages incarnés par Marwan Kenzari et Luca Marinelli apportent à l'écran est brut, sans vergogne et naturel.Ceux qui sont plus observateurs diront qu’il y a également une deuxième relation queer tissée dans le récit de l'histoire. Andy (Charlize Theron) et Quynh (Veronica Ngo) ont très peu de temps d'écran ensemble et pourtant tous les signes indiquent quelque chose de plus profond que l'amitié. «Juste toi et moi», murmure Quynh en étant enchaînée au mur, alors d'Andy lui répond «jusqu'à la fin». Cela dit, il faut penser au facteur d'immortalité. Les deux guerrières ont passé des siècles ensemble, ce qui implique que leurs relations sont beaucoup plus complexes que tout ce que nous, simples mortels, pouvons comprendre.
 
Au-delà du récit, The Old Guard fait les choses correctement et montre que même en portant un drapeau arc-en-ciel, vous pouvez toujours tirer avec une mitrailleuse avec la précision d'un assassin. La diversité pourrait-elle devenir l’arme secrète de futurs succès commerciaux. L’avenir nous le dira. Et avec la fin ouverte et le succès remporté on peut s’attendre à une suite.