L’édition 360 de FIERTÉ MONTRÉAL : Lundi 10 août

Tout ce que vous voulez savoir sur les enfants transgenres avec Annie Pullen Sansfaçon

Denis-Daniel Boullé
Commentaires

Ambassadrice pour l'édition 360 degrés de Fierté Montréal 2020, Annie Pullen Sansfaçon est une figure connue de nos communautés par son engagement auprès des enfants transgenres et de leurs familles depuis une dizaine d'années. Co-fondatrice de l'organisme Enfants transgenres Canada, professeure titulaire à l’École de travail social de l’Université de Montréal (UdeM), Annie Pullen Sanfaçon est aujourd'hui titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les enfants transgenres et leurs familles à l'UdeM. Elle sera en direct le lundi 10 août à partir de 17h pour un «Questions / Réponses» sur Instagram. 

Fierté Montréal met l'accent en cette première journée du festival sur les familles aux configurations nouvelles sous le titre Les constellations familiales. Il a donc semblé nécessaire de parler des enjeux, des défis, voire aussi des inquiétudes que peuvent rencontrer les familles face à un enfant transgenre. Pour la sociologue, même si la perception et les attitudes changent pour le mieux face aux enfants transgenres, elle perçoit aussi le ressac des contre-discours que toute avancée sociale provoque. «Il est important de mener des recherches auprès des enfants transgenres mais aussi de leurs familles, pour bien sûr offrir la meilleure aide, et continuer à donner la meilleure information possible ce qui permettra de changer le regard de la population sur la question du genre», explique Annie Pullen Sansfaçon rejointe au téléphone. 

Et c'est en partie ce qu'offrira cette rencontre avec Instagram où chacun et chacune pourra poser les questions même les plus élémentaires sur la question du genre. «Il y a encore beaucoup d'incompréhension face au processus entourant le changement de genre, continue Annie Pullen Sansfaçon. Par exemple, on pense entre autres qu'il suffit d'adopter l'apparence du genre choisi, et que la transition est finie. Or, c'est un long processus dans lequel l'enfant doit être accompagné.e et qu'il ou elle puisse avoir l'autonomie pour prendre les décisions qui lui conviennent le mieux». 

En somme, que le cheminement puisse se faire au rythme de l'enfant. Or, chez les enfants, ce cheminement peut que difficilement se faire sans le soutien de la famille et son entourage. lui donne l'espace et lui donne le temps d'expérimenter. «On le constate dans les études, les jeunes qui sont soutenu.es pendant cette période vivent ce processus beaucoup mieux, avance Annie Pullen Sansfaçon, alors que celles et ceux qui ne le sont pas rencontrent beaucoup plus de difficultés comme des risques de dépression accrue, une faible estime de soi, et des idéations suicidaires.»  

À travers les recherches et les études menées, un regard nouveau est posé sur la question du genre et ses différentes modélisations familiales. Celles-ci remettent en question une norme trop souvent contraignante dans la définition des rôles de la femme et de l'homme. De plus la journée du 10 août, pour laquelle Annie Pullen Sansfaçon a été choisie comme ambassadrice, contient un volet appelé Vox pop sur les constellations familiales, animé par Mona Greenbaum. On y discutera entre autres de pluri-parentalité et de poly-parentalité. 

INFOS | www.fiertemtl.com