Allégations

Fierté Montréal suspend son président

L'équipe de rédaction
Commentaires

Nous avons appris que le conseil d’administration de Fierté Montréal a suspendu pour une période indéfinie son président, Éric Pinault, de ses fonctions le temps d’examiner des dénonciations d’inconduite sexuelle que l’organisme a reçues l’impliquant. 

On ne connaît rien de la teneur des allégations en question.

C’est la vice-présidente, Marie-Ève Baron, qui assurera l’intérim à la tête de l’organisme. La direction générale sera aussi assurée de façon intérimaire par Jean-François Perrier.

Dans son communiqué, l’organisme précise qu’un «enquêteur externe indépendant a été mandaté pour faire rapport au conseil d’administration dans les prochaines semaines.»

Malgré cette situation, Fierté Montéal assure que les différentes activités prévues cette semaine dans le cadre du festival Fierté Montréal Édition 360, devraient avoir lieu.

Afin de permettre à l’enquêteur externe «de compléter son travail en toute indépendance», l’organisation a précisé qu’elle n’émettra aucun commentaire sur la situation pour le moment.