Malte

Un couple gai abattu dans sa propriété

L'équipe de rédaction
Commentaires

La police maltaise enquête sur le meurtre brutal d'un couple homosexuel abattu dans sa propre maison par trois hommes armés qui ont fait irruption.

Ivor Maciejowski, un marchand d'art britannique, et Christian Pandolfino, un médecin maltais, ont été décrits par des amis comme deux «belles âmes» qui étaient «toujours ensemble».

La police a été appelée à leur domicile de Sliema vers 22h30 le 18 août dernier à la suite d'informations faisant état de coups de feu. Les deux hommes ont été retrouvés morts avec de multiples blessures par balle, Maciejowski au dernier étage de la propriété et Pandolfino à l'étage inférieur.

Les agents traquent maintenant trois hommes armés qui ont été vus entrant dans la maison à 22h19 et repartant à 22h23. Ils auraient été évacués des lieux par une quatrième personne qui attendait dans une voiture blanche à proximité.

La police n'a pas encore révélé le mobile du crime, mais le groupe LGBT Malta Pride a suggéré qu'il aurait pu s'agir d'un «braquage».
«Il semble qu'il s'agirait d'un hold-up tragique et pas nécessairement lié à un crime de haine homophobe. Il serait judicieux d'attendre et de voir à ce stade sans tirer de conclusions irréfléchies», a communiqué le groupe.

Le couple était connu pour conserver une grande quantité d'œuvres d'art dans sa maison, que Maciejowski publiait parfois sur son compte Instagram. Les agents disent qu'il y a des signes de lutte à l'intérieur de la propriété mais n'ont pas révélé si des objets de valeur avaient été emportés.