Pologne

Un ministre affirme que l’idéologie LGBT favorise la pédophilie, la zoophilie et le cannibalisme

Karl Mayer , L'agence AFP
Commentaires

Le nouveau ministre des Affaires étrangères polonais estime que "l’idéologie LGBT +" favorise la pédophilie, la zoophilie et le cannibalisme. 

Le nouveau ministre polonais des Affaires étrangères est convaincu que «l'idéologie LGBT+» est liée à l'euthanasie, à la pédophilie, à la zoophilie et au cannibalisme.

Jeudi dernier, le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki a annoncé que le fondamentaliste catholique Zbigniew Rau deviendrait le nouveau chef du ministère des Affaires étrangères.

Ce professeur de droit et ancien gouverneur de la province entourant Lodz, a très peu d'expérience dans le domaine diplomatique, mais a une longue histoire de dénonciation de «l'idéologie LGBT+».

Il avait précédemment affirmé sur Facebook que «l'idéologie LGBT+» promouvait une «civilisation de la mort» anti-chrétienne. Il a écrit que depuis «la révolution morale a commencé en 1968», que l'Europe avait «légalisé la zoophilie», «l'euthanasie des plus faibles, des plus âgés et des malades» et «suggéré de légaliser la pédophilie».

«Récemment, des scientifiques suédois ont même signalé la nécessité d'envisager la légalisation du cannibalisme, a-t-il même prétendu. Oui, sous couvert de défense climatique, vous voulez réduire un homme non seulement à un sextoy, mais à un repas ordinaire».

En septembre 2019, il a écrit dans un autre article sur Facebook: «STOP à la sexualisation des enfants. Ces derniers mois, nous sommes bombardés presque tous les jours par le lobby LGBT. Sous couvert de lutte pour la tolérance et appelant à l'acceptation des différences sexuelles, il y a un combat pour remettre en cause les valeurs fondamentales de notre civilisation».

«Bien sûr, le lobby LGBT et divers 'éducateurs' tentent d’entrer dans les écoles polonaises… L’agression idéologique dont nous sommes témoins nécessite une réaction. Nous devons nous doter d'un bouclier qui protégera les droits des parents et des enfants, les valeurs chrétiennes et le mode de vie».

Le président homophobe de Pologne récemment réélu, Andrzej Duda, a continuellement attaqué la communauté LGBT du pays. Il a promis d'interdire le mariage homosexuel, l'adoption pour les couples homosexuels et l'éducation inclusive des LGBT dans les écoles.