(Re)découvrir les classiques du cinéma queer

Victor and Victoria

Julie Vaillancourt
Commentaires
Fugues
Photo prise par © Fugues

Si peu de nouveautés prennent l’affiche au grand écran, en raison de la pandémie, il n’en demeure pas moins que vous pouvez revisiter les grands classiques du cinéma. C’est notamment la raison d’être de la compagnie de distribution Kino Lorber qui propose des rééditions en DVD et en Blu-ray pour enrichir votre collection. Récemment, elle rendait disponible sous son étiquette Kino Classics, deux classiques du cinéma queer, soit Mädchen in Uniform (1931, Leontine Sagan) et Victor and Victoria (1933, Reinhold Schünzel). Vous pouvez d’ailleurs (re)découvrir ces deux films allemands réalisés dans les années 30, avec des commentaires audios d’historiennes du cinéma.


Victor and Victoria (1933, Reinhold Schünzel) 
Si l’actrice allemande Marlène Dietrich avait déjà fasciné le milieu lesbien dans le film allemand The Blue Angel (1930, Joseph von Sternberg), c’est dans le film américain Morocco, du même réalisateur, sorti quelques mois plus tard, que Marlène devient une icône lesbienne du septième art, en embrassant une femme (une première au grand écran), alors qu’elle est vêtue d’une tenue dite masculine (pour l’époque). Réalisé quelques années plus tard, en Allemagne, Victor et Victoria (1933, Reinhold Schünzel), joue également sur les thèmes de la performance et du travestissement des genres. Alors qu’une jeune chanteuse de music-hall peine à trouver du travail, elle suit les conseils d’un comédien offrant des spectacles en drag pour renouveler son numéro; elle prétend ainsi être un homme et en revêt les apparats pour performer, mais ce qui s’annonçait comme un jeu (sur les genres) prendra une tournure plus complexe. L’historienne et professeure de cinéma à l’Université de Californie du Sud, Gaylyn Studlar, commente ce film musical produit dans les derniers jours de la république de Weimar qui trouvera notamment sa notoriété avec le remake américano-britannique de Blake Edwards, sorti en 1982 et mettant en vedette Julie Andrews, puis son adaptation sur les planches de Broadway, en 1995. 
 
Victor and Victoria 
(réalisé par Reinhold Schünzel, 1933, 
Allemagne, 99 minutes)
 
En version originale allemande, avec sous-titres anglais. 
Commentaires audios en anglais.
 
Chez Kino Classics, en DVD et Blu-ray.