Allemagne

Le ministre de la Santé objet d'injures homophobes de la part des opposants au port du masque

L'équipe de rédaction , L'agence AFP
Commentaires

Des négationnistes allemands du Covid-19 ont craché sur le ministre de la Santé lors d'un meeting électoral et l'ont attaqué en raison de son orientation sexuelle.

Le ministre fédéral allemand de la Santé Jens Spahn a été pris à partie alors qu'il cherchait à discuter avec des opposants à sa politique de port de masque samedi lors d'une réunion électorale en Rhénanie du Nord-Westphalie. Il a dû faire face à des injures, parfois homophobes.

Comme le montrent des vidéos mises en ligne sur Internet, le ministre a tenté d'approcher des contre-manifestants pour discuter avec eux. En vain dans la mesure où Jens Spahn a été bruyamment insulté et traité de «branleur» ou de «porc gay».

La police a annoncé lundi qu'une plainte avait été déposée contre un homme de 39 ans qui avait insulté le ministre de manière homophobe.

Au cours du week-end, le ministre a également déclaré au «Rheinische Post» que des manifestants avaient craché en sa direction.

Jens Spahn a défendu sa tentative de converser avec la foule hostile au nom de la démocratie. Mais, a-t-il observé, cela ne fonctionne que «si les deux parties sont disposées à écouter». «Quand il y a des cris, des crachats et des insultes, ça ne marche tout simplement pas.»

Jens Spahn est actuellement le seul ministre fédéral ouvertement gai. Il fait actuellement l'objet de critiques en tant que ministre de la Santé en raison de la politique de santé du gouvernement fédéral aurour de la pandémie de Covid-19.

Ces derniers mois, il a déjà fait l'objet de violentes attaques sur les réseaux sociaux quand il a mené avec succès la campagne pour une interdiction des «thérapies de conversion» de l'orientation sexuelle.