Sexe et pandémie

Le port du masque suggéré par Theresa Tam pour certains couples

Yannick LeClerc
Commentaires

En temps de pandémie, certains couples devraient éviter de s’embrasser et même porter un masque pendant les rapports sexuels, a suggéré Theresa Tam, la responsable de la santé publique du Canada, mercredi dernier.

"Les relations sexuelles peuvent être compliquées pendant la pandémie de Covid-19, surtout pour les personnes qui ne vivent pas avec un partenaire intime ou dont le partenaire sexuel court un grand risque de contracter la maladie", a indiqué la Dr Tam dans un communiqué. "Les activités sexuelles les moins risquées pendant que sévit la Covid-19 sont celles où vous êtes seul", a-t-elle noté.

En cas de rapports sexuels "avec quelqu’un qui ne fait pas partie de votre ménage ni de votre bulle sociale", les partenaires devraient éviter de s’embrasser et faire en sorte que leurs "visages ne se touchent pas ou ne soient pas près l’un de l’autre". Dans un tel cas, le port d’un "masque couvrant le nez et la bouche" est suggéré. "La chose la plus importante consiste à établir une relation de confiance avec votre partenaire sexuel", a-t-elle précisé.

La Dr Tam estime que les gens devraient également surveiller leur état de santé pour détecter tout symptôme de Covid-19 et limiter leur consommation d’alcool et "d’autres substances" pour "prendre de sages décisions". Elle souligne que le risque de transmission du nouveau coronavirus par le sperme ou les sécrétions vaginales "est très faible". Néanmoins, elle préconise "des pratiques sexuelles sûres, comme l’utilisation du préservatif et l’échange d’informations" sur les maladies sexuellement transmises.

Le Canada recensait mercredi près de 130.000 cas de coronavirus, dont 9121 se sont avérés mortels. Près de 90% des personnes l’ayant contracté étaient rétablies.