Biathlon

Megan Bankes ouvre la voie

Chantal Cyr
Commentaires

En dévoilant son homosexualité ce dimanche soir sur les réseaux sociaux, la Canadienne Megan Bankes est devenue la première biathlète de haut niveau à réaliser son coming out

Ce dimanche soir, Megan Bankes, biathlète canadienne de 23 ans championne du monde jeunes de l’individuel 2017 et présente ces derniers mois sur la coupe du monde, a posté sur Instagram une photo d’elle un drapeau gay sur les épaules. Dans le texte, elle écrit simplement qu’elle n’en pouvait plus de dissimuler son homosexualité : « Depuis un moment, je cache une partie de qui je suis et je ne veux plus utiliser cette énergie pour cacher quelque chose dont je suis fier. Alors voilà : je suis gay. »

En révélant son orientation sexuelle, la native de Calgary espère faire bouger les choses, comme Filip Andersson dans le ski de fond suédois. « Je sais que nous ne vivons pas dans une société qui accepte et célèbre toutes les communautés marginalisées… pour le moment, regrette Megan Bankes. Je n’aime pas me mettre en avant mais je veux utiliser le privilège que j’ai en tant qu’athlète de haut niveau, moteur de développement et modèle pour faire ma part et montrer aux jeunes athlètes qu’ils peuvent être qui ils sont ou qui veulent être, sans discrimination. »

En devenant la première biathlète de très haut niveau à faire son coming out, Megan Bankesa fait sauter un verrou et a été, de suite, félicité par plusieurs athlètes. Ses compatriotes Sarah Beaudry, Aidan Millar, Rosanna Crawford en passant par Lena Häcki, Joanne Reid, Anaïs Bescond, Clare Egan, Susan Dunklee ou Caroline Colombo. Le mot-dièse #JustMoreMeganest d’ailleurs en passe de prendre une grande ampleur sur les réseaux sociaux. À toute vitesse.