Paris

Un client gai violemment agressé par un chauffeur lors d’une course Uber

Collaboration Spéciale
Commentaires

Un chauffeur Uber a physiquemment agressé un jeune danseur gay qu'il transportait dans son véhicule. Il ne supportait pas de véhiculer un "pédé" dans sa voiture. 

L'information est rapportée par le site de Têtu. Mohamed, un danseur parisien de 27 ans s'est retrouvé nez cassé et arcade sourcilière blessée pour avoir évoqué un garçon qu'il draguait avec l'amie qui l'accompaganit dans le véhicule Uber qu'il empreintaient ensemble, dans la nuit de dimanche dernier.

Le chauffeur n'a pas supporté l'évocation de l'homosexualité de son passager et s'est brusquement arrêté en demandant à ses passagers de sortir de la voiture.

"À ce moment, je suis dans l'incompréhension, mais lui, il était parti dans son délire. Il a commencé à balancer des injures homophobes, qu'il ne voulait pas de 'pédé' dans sa voiture', témoigne le danseur auprès de Têtu. 

Alors que le passager réagit en disant sa fierté d'être gay et dénonce les propos homophobes du conducteur, ce dernier assène alors à un coup de poing à Mohamed, avant de s'enfuire.

Conduit à l'hôpital, cinq points de suture seront nécessaires et 10 jours d'interruption totale de travail prescrits suite à l'agression.

Le jeune homme a décidé de porter plainte.

Joint par Têtu, Uber dit regretter "profondément" ce qui s'est produit. Ce cas n'est pas le premier au sein de la compagnie de VTC. D'autres agressions homophobes sont déjà surevnues en France et à l'étranger. 

 

Source : Tetu