Internet / Censure

L'Arabie saoudite autorise Netflix à diffuser des programmes gais dans le cadre d'un compromis

L'équipe de rédaction , L'agence AFP
Commentaires

Le PDG de Netflix a révélé que des émissions LGBT comme "Queer Eye" et "Orange Is the New Black" peuvent être diffusée en streaming en Arabie saoudite en vertu d'un "compromis trouble" avec les autorités locales.

La censure du contenu LGBT est courante et plus tôt cette année, le film d'animation Disney / Pixar Onward a été interdit en Arabie saoudite pour une subtile référence à une relation lesbienne.

Il peut donc sembler étrange que des émissions comme "Orange Is the New Black", qui présentent de nombreuses scènes de sexe homo, soient disponibles sur Netflix saoudien.

Mais, s'adressant à CNN, le co-PDG de Netflix, Reed Hastings, a révélé que la société avait fait un "compromis trouble" pour que le contenu LGBT soit autorisé.

En janvier 2019, Netflix a accepté de retirer un épisode du Patriot Act de l'humoriste américain Hasan Minhaj (photo) de la plate-forme en Arabie saoudite, après que le gouvernement saoudien a déclaré qu'il violait la loi en critiquant le prince héritier Mohammed ben Salman, connu sous le nom de MBS.

Hastings a déclaré: "C'était une décision très difficile. Nous avons finalement pu continuer l'épisode en Arabie saoudite sur YouTube, étrangement, pas sur Netflix. Avec cela, nous pouvons avoir tous nos autres contenus, comme Queer Eye, Sex Education et Orange Is the New Black, disponibles en Arabie Saoudite".

"C'est un compromis trouble, ce n'est pas quelque chose que nous avons abordé facilement ou à la légère. Mais, dans l'ensemble, nous pensons que c'est une bonne décision", a-t-il jugé.

L'homosexualité est strictement interdite en Arabie saoudite, où les personnes LGBT peuvent être emprisonnées, punies ou même subir la peine de mort en vertu des lois d'immoralité religieuse du pays.