École

Les cours d’éducation sexuelle inclusifs LGBTQ+ obligatoires en Angleterre

L'équipe de rédaction
Commentaires

Dorénavant, toutes les écoles anglaises se doivent d’inclure des cours inclusifs aux sujets LGBT dans leurs programmes. 

Les collèges et les lycées anglais devront désormais éduquer les jeunes sur des sujets comme l’orientation sexuelle, l’identité de genre et les relations. Les écoles primaires quant à elles, discuteront du concept d’une famille LGBTQ+ auprès des enfants. Certaines institutions ont jusqu’à l’été 2021 pour mettre en place ces leçons. 
Le but de cette nouvelle mesure est de faire comprendre aux enfants l’importance de l’égalité et du respect, comme l’explique le magazine anglais 
GayTimes. Les lignes directrices du Ministère anglais sont claires. 

« Les écoles sont libres de déterminer comment elles le font, et nous nous attendons à ce que tous les élèves aient appris du contenu LGBT à un moment opportun dans le cadre de ce domaine du programme ».

La responsable des programmes éducatifs de l’association Stonewall, Sidonie Bertrand-Shelton, voit d’un très bon œil cette mesure. Selon elle, une éducation sexuelle qui inclut les questions LGBTQ+ va apprendre aux élèves que « certains enfants ont deux mamans ou deux papas ». Il est primordial d’aborder ces sujet auprès des plus jeunes. Cela permettrait de « créer des environnements inclusifs pour que chacun se sente à sa place ». A son tour, le directeur des politiques à Stonewall, Josh Bradlow, a pris la parole. Il estime que «cet enseignement aura un impact tout aussi fort sur les personnes LGBT que sur les non-LGBT ». Il ajoute que sa vie serait bien différente s’il avait reçu ce genre d’éducation lorsqu’il était jeune. 

«  Je pense que cela joue un rôle énorme et décisif dans la lutte contre l’intimidation », a-t-il ajouté. 

Des jeunes sensibilisés aux sujets importants

En plus d’aborder des sujets de manière inclusive tels que la contraception et les pratiques sexuelles sans risques, les écoles anglaises s’engagent à évoquer d’autres sujets importants. Les jeunes seront donc sensibilisés à ces sujets de tous les jours : « le sexisme, la misogynie, l’homophobie, et les stéréotypes de genres ». Le Ministère anglais assure vouloir créer un environnement où ces actes discriminatoires ne sont pas tolérés. Cela commence par l’éducation des plus jeunes.