Covid-19 / Paris

Les bars de nuit à Paris devront fermer à 22 h dans la lutte contre la Covid

L'équipe de rédaction
Commentaires

Les bars devront fermer à 22h à Paris à partir de lundi. Cette mesure affecte évidemment grandement les établissements gais de nuit qui réalisent la majorité de leurs affaires après cette heure. Certains ont pris la décision de fermer, notamment dans le Marais.

Paris fait partie des onze grandes villes françaises placées en «zone d'alerte renforcée» où «les bars ne pourront pas rester ouverts au-delà de 22 heures» à partir du lundi 28 septembre, a indiqué le ministère de la Santé français.

Cette mesure de restriction, similaire à celle imposée par la santé publique au Québec, fragilise un secteur déjà très éprouvé par l'interdiction prolongée au-delà du confinement général qui lui a été imposée au printemps dernier.

Les établissements gais ont été fortement impactés par ce premier épisode et certains n'ont pas réouverts depuis, comme L'Impact ou le Bunker. D'autres n'ouvrent que le week-end comme Le Dépôt, pour limiter les coûts d’opération, ou se concentrer sur des ouvertures pour des soirées spéciales, abandonnant jusqu'à nouvel ordre l’ouverture tout au long de la semaine.

La mairie de Paris a réagi à la fermeture des bars dans la capitale à partir de lundi. Selon le premier adjoint de la mairie de Paris, Emmanuel Grégoire, cette fermeture présente «un risque économique immense».