MUSIQUE

Kinkead présente un nouvel album : Migration

L'équipe de rédaction
Commentaires
Kinkhead
Photo prise par © Villedepluie | Graphisme: Mykael Nelson

Le duo en provenance de Québec Kinkead — qui s'est déjà fait remarquer avec les morceaux pop et groovy « Freak Out », « Si ça nous tue » et « Atomic Suzie » ainsi qu'avec la ballade « Savane » — dévoile leur nouvel album Migration le 23 octobre 2020 via le label Rozaire.

C'est sous l'égide de Kinkead que les jumeaux complices Simon et Henri ont réuni leur passion commune pour la musique. Ils ont d’abord lancé 1995, un premier EP vers la fin 2018, qui a reçu un accueil positif auprès des radios en plus de rejoindre un large public sur les différentes plateformes d’écoute. De nombreux spectacles ont suivi ce premier effort, notamment dans le cadre du Festival d’été de Québec. Les jumeaux reviendront en force le 23 octobre 2020 avec Migration, un premier album dont la réalisation est signée par Simon Kearney.

Réalisé par Simon Kearney, ce long-jeu porte dix chansons qui évoquent l’affranchissement, l’émancipation et la redéfinition du sentiment amoureux et qui sont riches en mélodies solaires. La trame de l’album, sur fond d’autofiction musicale moderne, souligne les moments formateurs qui marquent la transition douce-amère de l’adolescence vers l’âge adulte.

Entre les effets de guitare qui participent à donner une ambiance nonchalante aux morceaux et les nappes de synthés habilement posées, se retrouvent les harmonies vocales qui dotent la pop des deux frères d'une couleur néo-soul chaleureuse. Les choeurs sont à l'honneur sur les chansons “Freak out”, “Lâcher prise” ou “Tramway” tandis que “Reality Show” est dépouillée, mettant de l'avant la guitare flegmatique et le flow posé, abordant sans détours les détresses psychologiques qui accompagnent les questionnements sur l’identité sexuelle. « J’ai assumé ma bisexualité/J’ai struggle à pas avoir de modèle de ce que je voulais être / Fuir les étiquettes c’est ok, mais sans repères j’ai perdu la tête ».

Avec ce premier album, Kinkead révèle la signature d’une production musicale réalisée avec justesse et équilibre. Outre Kearney à la réalisation et le mix sonore signé Jean-Bruno Pinard (Les Louanges), le duo est accompagné par Marc Chartrain (Patrice Michaud) à la batterie, Nathan Vanheuverzwijn (Émile Bilodeau) aux claviers et Simon Kearney ajoute aussi sa touche à la guitare et aux claviers. Les jumeaux ont travaillé les textes avec l’aide de Simon Lachance (Raton Lover) et Jérôme 50. Revêtant une langue imagée et franche, ils entraînent l’auditeur dans de nombreuses scénettes du quotidien d’une jeunesse qui se questionne, qui se découvre au fil des rencontres lors des soirées sans fin, et qui forge son identité personnelle, amoureuse et sexuelle.

L'album Migration sortira le 23 octobre prochain.

ACHETEZ-LE SUR ROZAIRE :
https://rozaire.bruit.app/kinkead-migration