Se réinventer

Denis-Daniel Boullé
Commentaires
Fugues
Photo prise par © KIA
Fugues
Photo prise par © NISSAN
Fugues
Photo prise par © CHEVROLET
  • Fugues
  • Fugues
  • Fugues

L'industrie automobile se livrait une course pour l'électrification de sa production et en finir avec le pétrole. La Covid-19 a brassé aussi les cartes pour les constructeurs. D'une part, certaines usines ont connu des fermetures pour cause de confinement. D'autre part, les aléas de la propagation de la Covid-19, première vague, seconde vague, ou encore même vague qui se prolonge, ne donne aucune assurance sur le degré de réussite de la relance économique et donc du comportement des acheteurs dans les mois à venir. Impossible de mettre un terme à la production de nouveaux modèles pensés et conçus avant la pandémie. Alors les constructeurs préfèrent rationnaliser leur gamme. Ainsi, on remise les modèles les moins populaires. Marque de luxe de Ford, Lincoln n'offrira plus aucune berline en 2021, se concentrant sur la diffusion de VUS, dont la popularité ne décroit pas.

 
Pour l'automne, pas de grandes nouveautés annoncées sinon des mises à jour de modèles qui roulent sur nos routes depuis plus de deux ans.
 
Un choix de nomenclature contestable
Chevrolet a décidé de ressortir de la boîte à souvenir le nom de Trailblazer pour étiqueter le plus petit de ces VUS , portant à 7 le nombre de modèles pour ce segment. Le Trailblazer 2021 ne partage que le nom avec son illustre ancêtre, un véritable 4X4 conçu pour les baroudeurs. Le nouveau venu de la gamme Chevrolet tirera son épingle du jeu plus dans la jungle urbaine que dans les forêts du grand Nord.
 
Pratique, au look sympathique, bénéficiant de toutes les technologies multimédia dont on ne saurait se passer, il fera tourner les têtes. En revanche, il peut s'avérer décevant face à la concurrence. Son prix tout d'abord pour la version la mieux équipée qui dépasse de loin les modèles semblables des compétiteurs comme le tout nouveau Mazda CX-30 GT, le Kia Seltos SX ou encore le Subaru Crosstrek Limited. Des modèles qui sont aussi plus puissants et plus luxueux que le Trailblazer. Mais l'aspect ludique et la présentation intérieure très intéressante saura en convaincre plus d'un.
 
Si vous n'êtes pas intéressé.e par le rouage intégral de votre véhicule mais que vous vouliez quand même rouler tendance, sachez que deux petits similis VUS abordables, fiables et bien équipés pourraient faire votre bonheur. Le Nissan Kicks et le Hyundai Venue sont au coude à coude à tous les égards. Même leur look en fait de faux jumeaux au point de mystifier à première vue les passionné.es d'auto. En termes de puissance, il est difficile de départager les deux modèles. Entendons-nous, les motorisations dépassent à peine les 120 chevaux. On ne risque pas de se prendre pour Lewis Hamilton, mais on pourra sans problème s'amuser au volant de ces deux petits modèles. Les réfractaires à la boîte automatique pourront aussi trouver leur bonheur avec le Hyundai Venue qui vient de série avec une transmission manuelle. Quant aux prix, la médaille revient au Hyundai Venue qui se détaille à partir de 17 099$ contre 19 298$ pour la Nissan Kicks. Sauf que si vous choisissez un Venue avec une boîte automatique, il faudra ajouter au prix de base un montant de 1300$.
 
Raisonnables au niveau des prix, très bien conçus, affichant une des meilleures fiabilités de toute l'industrie automobile, ces deux modèles valent le détour pour rouler sans se ruiner.
 
Mals aimés pour leur consommation éléphantesque, les constructeurs de gros VUS et de pick-ups tentent de se refaire une virginité verte. Ainsi le Hummer renaîtra de ses cendres sous la houlette de GM dans une version toute électrique. De même le champion des ventes au Canada, tous modèles confondus, le Ford F-150 se verra décliner en version électrique. 
 
Armons-nous de patience puisque la pandémie a retardé leur mise en production et qu'ils sont attendus pour la fin 2021, début 2022. Mais pour les impatients, sachez que le Ford F-150 est déjà disponible en version hybride.