Crise de la Covid-19

Les restrictions liées à une zone rouge…

L'équipe de rédaction
Commentaires

Trois régions du Québec, dont les villes de Montréal et Québec, passent de l'«orange» au «rouge» afin de freiner la progression de la COVID-19. Voici ce que ce rehaussement des mesures de restrictions signifiera concrètement pour la population dès mercredi soir.

Au chalet comme à la maison :

  • Les visiteurs d’une autre adresse sont interdits même à l'extérieur, sauf pour les personnes qui habitent seules. Ces dernières ont le droit de choisir une seule personne provenant d’une autre adresse qu'elles pourront recevoir pendant la période d'alerte maximale;
  • Un proche aidant a le droit de visiter une personne qui a besoin de soutien;
  • Les personnes offrant un service ou un soutien, comme un plombier, un technicien Internet ou une infirmière à domicile, ont le droit de se présenter chez vous si vous avez besoin.

Dans les milieux de vie pour aînés : CHSLD, RPA et RI

  • Une visite à des fins humanitaires est permise;
  • La visite d'un proche aidant est permise;
  • Ces visites doivent se limiter à un maximum d'une personne à la fois, pour un total de deux personnes par jour.

Dans les lieux publics :

  • Les rassemblements sont interdits, sauf dans les lieux de cultes et de funérailles où ils doivent se limiter à 25 personnes et un registre des invités doit être tenu;
  • Les déplacements non essentiels vers d'autres régions, peu importe sa couleur, et à l’extérieur du Québec ne sont pas recommandés, mais pas spécifiquement interdits;
  • Dans les manifestations, le port du masque est obligatoire.

Les commerces et services qui seront fermés :

  • Salles à manger et terrasses de restaurants, mais les commandes à emporter et les livraisons sont toujours possibles;
  • Bars, brasseries, tavernes;
  • Salles de spectacles;
  • Cinémas;
  • Théâtres;
  • Bibliothèques;
  • Musées;
  • Casinos.

Les commerces et services qui demeurent ouverts :

  • Commerces;
  • Centres commerciaux;
  • Boutiques;
  • Entreprises;
  • Entreprises de soins personnels et esthétiques, comme les salons de coiffure;
  • Gyms et salles de sports;
  • Services de santé en cabinet privé, comme un ostéopathe ou un psychologue, à condition que les soins prodigués nécessitent la présence d’une seule personne;
  • Organismes communautaires.