Eglise catholique / Pédophilie

Dans un livre, le cardinal Pell juge avoir pâti de son conservatisme

L'équipe de rédaction , L'agence AFP
Commentaires

Tout juste rentré à Rome, le cardinal australien aux positions homophobes George Pell, acquitté dans une affaire de pédophilie en Australie, juge dans un livre écrit en prison que son "conservatisme" a pu "exacerber l'hostilité populaire".

Dans des extraits publiés jeudi dans le mensuel religieux italien "Il Timone", l'ex secrétaire à l'économie du pape François raconte son séjour dans une cellule de prison de Melbourne de sept mètres sur deux, dans la même section qu'un "terroriste musulman" et de co-détenus "hurlant souvent désespérément la nuit".

Le cardinal, qui raconte en mars 2019 son émotion en recevant un jour 80 lettres de soutien, confirme son grand attachement aux valeurs conservatrices de l'Eglise tout en estimant que ses positions ont pu lui nuire. "Mon conservatisme social et la défense de l'éthique judéo-chrétienne ont exacerbé l'hostilité populaire, surtout chez les laïcs militants", juge-t-il.

Le cardinal, qui refusa en 2002 de donner la communion en Australie a des couples gays, commente avec inquiétude la légalisation dans son pays des mariages homosexuels survenue en 2017 après un référendum. "Nous pouvons nous attendre à rencontrer davantage de pressions sur notre liberté religieuse d'enseignement", notamment concernant "la doctrine chrétienne sur la famille, le mariage, la sexualité", écrit-il.

"Je crois que l'amour pour le bien-être, parfois un véritable matérialisme, ainsi que la révolution sexuelle, ont diminué la capacité de voir Dieu. Et beaucoup de personnes sont en détresse et sans paix, comme on peut le voir dans les ruptures matrimoniales, dans l'alcool, les drogues, la dépendance à la pornographie", commente-t-il par ailleurs.

Sa consolation: voir "beaucoup de jeunes évêques spirituellement solides et théologiquement orthodoxes, le contraire de ce que nous étions après le Concile (Vatican II) dans les années 60 et 70; alors nous étions souvent confus et nerveux avec l'odeur de la révolution dans l'air".

Son livre doit paraître en anglais aux Etats-Unis aux éditions Ignatius Press au printemps prochain. L'ex-secrétaire à l'Economie du pape François est arrivé mercredi à Rome en provenance de l'Australie, après trois ans d'absence.

Le cardinal a été condamné en mars 2019 à six ans d'incarcération pour des viols et agressions sexuelles sur deux enfants de choeur en 1996 et 1997 dans la cathédrale Saint-Patrick de Melbourne (Sud-Est) dont il était l'archevêque. Sa condamnation, confirmée en appel, a finalement été cassée par la Haute Cour d'Australie qui l'a acquitté en avril de cinq chefs d'accusation de violences sexuelles, au bénéfice du doute. Mgr Pell a été incarcéré pendant plus d'un an.

Rédaction avec AFP