Canada

Un réfugié gai obtient qu’une amie avec laquelle il a eu un enfant puissent le rejoindre

Étienne Dutil
Commentaires

Un réfugié ouvertement gai et une femme hétérosexuelle peuvent former un couple valide aux yeux de l’administration canadienne, selon un tribunal de Toronto.

La justice avait été saisie pour statuer sur une demande de regroupement familial émanant d’un homme ayant obtenu l’asile au Canada en raison de persécutions subies dans son pays en tant qu’homosexuel et une femme avec laquelle il avait eu un enfant.

Ce n’est qu'après plusieurs recours administratifs puis devant la justice, que le couple a enfin obtenu gain de cause.