Sport

Assiste-t-on à une recrudescence de l'homophobie dans le soccer aux États-Unis ?

L'équipe de rédaction
Commentaires

En l’espace de deux semaines, deux matchs de foot ont dû être interrompus aux États-Unis à la suite d’insultes homophobes. Mais les clubs ont décidé de réagir. 

Il y a maintenant un peu plus de deux semaines, un joueur professionnel de soccer de l’équipe américaine des Phoenix Rising a été suspendu pour un total de six matchs pour avoir proféré une insulte homophobe contre un autre joueur et devra payer une amende. 

Cette insulte aurait été lancée par le joueur Junior Flemming contre Collin Martin, un joueur ouvertement gai de l’équipe adverse du San Diego Loyal. Les coéquipiers de Collin Martin ont décidé de quitter le terrain à la mi-temps en signe de protestation de l’acte homophobe.

Suite à cet évènement, la ligue de football USL a annoncé un partenariat avec l’Institut pour le Sport et la Justice Sociale afin d’offrir des formations de sensibilisation et d’éducation à la tolérance pour toute la ligue avant la saison 2021. Les clubs du Rising et du San Diego Loyal ont dans la foulée publié une déclaration commune annonçant les plans du programme éducatif commun des clubs.

«Afin de favoriser un plus grand sentiment de compréhension et d’empathie les uns envers les autres, ainsi que pour sensibiliser aux réalités des préjugés conscients et inconscients, les clubs se sont engagés à travailler ensemble à l’élaboration de programmes éducatifs où les joueurs, le personnel et les supporters se réunissent pour partager leurs parcours et leurs expériences de vie. Les préjugés et le sectarisme n’ont pas leur place dans le sport et ailleurs. Les événements sur le terrain du match de mercredi ne pourraient être plus contraires aux valeurs de notre organisation. Rassembler les deux clubs pour combattre les préjugés mènera sans aucun doute à de grandes choses. Nous attendons avec impatience la mise en œuvre de ces programmes éducatifs et espérons qu’ils pourront servir de modèle pour notre ligue ».

Quelques jours plus tard, un autre joueur a proféré une insulte homophobe. Il s’agit d’un membre de l’équipe A du Portishead Town qui a insulté un joueur de l’équipe des Shipman. Les joueurs ont, eux aussi, décidé de quitter le terrain pour protester contre cet acte.

L’évènement a été commenté sur Twitter par les représentants des clubs. Le représentant du club Shipman  a déclaré :

«Fier de l’équipe aujourd’hui pour avoir quitté le terrain. Un joueur de Portishead Town a clairement fait preuve d’homophobie. Comportement inacceptable à tous les niveaux du sport. Absolument dégoûtant et le joueur en question a longuement besoin de se regarder ».

Le représentant du club Portishead Town FC a répondu : 

« Nous avons été informés d’un incident dans le jeu d’équipe A d’aujourd’hui et nous avons réagi et travaillerons avec les parties concernées. Nous ne ferons pas d’autres commentaires pour le moment ».

Malgré un plus grand nombre de coming out de sportifs ses derniers temps, la tolérance et l’inclusion LGBT+ dans le milieu sportif reste encore présent.

Sources : Attitude, Komitid