Semaine des asexuel.les

Ils et elles s'assument et surtout... s'affirment

Denis-Daniel Boullé
Commentaires
Fugues
Photo prise par © Fugues

L'Alliance Arc-en-ciel et Liza Trudel organise une Semaine de l'Asexualité du 25 au 30 octobre prochain. Pandémie oblige, la plupart des activités se feront en ligne. Il y sera question d'entraide, d'ateliers d'information, de recueils pour les personnes asexuelles et aromantiques. Le but est d'informer et d'outiller les personnes asexuelles pour mieux vivre dans des sociétés qui mettent beaucoup d'emphase sur la sexualité et son expression.

Comme le souligne Liza Trudel, à l'origine de cette semaine, «l'asexualité est une orientation sexuelle encore méconnue dans notre société même si elle touche environ 1% de la population mondiale. Les personnes asexuelles vivent dans l'ombre, n'osent en parler et ont parfois honte de ne pas ressentir d'attirance physique pour les autres, nous souhaitons les aider à sortir du placard».

Cette identité sexuelle n'est pas encore reconnue même à l'intérieur de la diversité sexuelle. Parfois vue comme une pathologie que l'on pourrait traiter, plusieurs de ces personnes au contraire vivent très bien cette dimension particulière de leur être et trouvent difficile la pression de la norme sociale en matière de sexualité. «À quoi bon se conformer à avoir des relations sexuelles, si on éprouve aucun plaisir, voire du dégout parfois, explique Liza Trudel, car dans ce manque d'attirance sexuelle pour un.e partenaire, il y a toute une échelle de nuances, ainsi on peut avoir un désir affectif mais pas sexuel comme de ne pas du tout avoir de désir qu'il soit sentimental et sexuel.»

Quatre rencontres virtuelles sont déjà au menu de cette Semaine de l'Asexualité, dont un Zoom animé par trois personnes asexuelles pour répondre aux questions; une rencontre virtuelle avec des personnes provenant de différents pays francophones pour échanger sur les réalités des personnes asexuelles; un atelier avec une sexologue de l'organisme On SEXplique pour vivre une sexualité saine dans son orientation. Enfin, une rencontre pour personnes asexuelles ou en questionnement dans le but de vivre leur asexualité sainement dans un échange entre pairs.

INFOS | Pour en savoir plus sur la Semaine de l'Asexualité, vous pouvez contacter Liza Trudel au 1-418-326-1187 ou par courriel: asexualite. [email protected]