Une campagne à saveur locale et rurale pour le GRIS-Mauricie/ Centre-du-Québec

Chantal Cyr
Commentaires
Fugues
Photo prise par © Fugues

GRIS-Mauricie/Centre-du-Québec lançait récemment une toute première campagne visuelle de sensibilisation sous le signe de son événement Ensemble contre l’homophobie et la transphobie. Une campagne ayant pour objectifs de sensibiliser la population à diverses réalités LGBT+ sur son territoire et accroître la visibilité de l’organisme.

Comme pour toute lutte d’une minorité dans la société, l’intégration ne peut se faire qu’en s’efforçant d’éliminer l’ignorance, les préjugés et les stéréotypes. La première campagne d’une série de quatre a été lancée avec Ensemble – Cultivons les couleurs. Celle-ci présente des modèles positifs issus de la communauté LGBT+ au sein de leur réalité dans un contexte rural et agricole. Bien qu’il soit possible pour les minorités sexuelles présentes en région de vivre un plein épanouissement en dehors des grands centres urbains, il est important de rappeler que la réalité des agriculteurs-trices LGBT+ n’est pas toujours évidente et que certains préjugés peuvent persister. Toutefois, la Mauricie et le Centre-du-Québec bénéficie des services d’un organisme comme le GRIS destinés aux personnes LGBT+ et à la population en général. Les bénévoles sont des personnes engagées au sein de leur région et font en sorte que les préjugés puissent tomber pour faire place à l’ouverture et l’inclusion. Cette campagne est possible grâce au soutien du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, André Lamontagne, également ministre responsable de la région du Centre-du-Québec et député de Johnson. L’organisme Fierté agricole figure également comme précieux partenaire. Afin de respecter les exigences gouvernementales en matière de distanciation sociale, le GRIS a dû renoncer à la 3e édition de son événement annuel de sensibilisation Ensemble contre l’homophobie et la transphobie qui devait se tenir du 14 au 17 mai 2020. «N’ayant pu tenir l’édition de cette année de façon présentielle, nous nous sommes entre autres tournés vers les médias Web en proposant quatre campagnes de sensibilisation échelonnées d’ici le printemps 2021», explique François Vanier, directeur général du GRIS-Mauricie/Centre-du-Québec. Trois autres campagnes verront le jour afin de sensibiliser la population à d’autres réalités LGBT+.

INFOS | www.grismcdq.org