Europe

Le Conseil de l'Europe crée une mission d'observation sur les LGBT en Pologne

L'équipe de rédaction , L'agence AFP
Commentaires

Soucieux de la condition des personnes LGBT en Pologne, le Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l'Europe souhaite regarder de plus près les prétendues "zones sans LGBT". Il va mener une mission d'enquête à distance dans les prochains jours. 

Le Conseil de l'Europe crée une mission d'observation dans le pays au vu de la situation des personnes LGBT en Pologne ces derniers mois.

Le Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l'Europe ménera son enquête en Pologne pendant deux jours début novembre, a annoncé mardi l'organisation dans un communiqué.

Il se concertera via des réunions en ligne, les 2 et 3 novembre, avec des autorités locales, des hommes politiques, des militants et des représentants d'organisations non gouvernementales.

Cette mission fait suite à la demande de membres du parlement polonais "en ce qui concerne les attaques croissantes contre les personnes LGBTI + et leur discrimination croissante".

Les résultats de la mission d'observation seront ensuite communiqués au Congrès et aux autres communautés et un rapport sera établi sur "le rôle et les responsabilités des autorités locales dans la protection des personnes LGBTI+".

Une campagne hostile aux personnes LGBT émanant du gouvernement et soutenu par l'Eglise catholique et les mileux conservateurs n'a cessé de prendre de l'ampleur en Pologne. Lors de la campagne électorale présidentielle, le président Andrzej Duda a ouvertement ciblé les personnes LGBT en s'en prenant à ce qu'il qualifie d'"idéologie LGBT".

Plus de 100 municipalités, en particulier dans le sud-est du pays, se sont déclarées "zone sans LGBT".

Le Conseil de l'Europe, basé à Strasbourg, en France, est responsable, entre autres, de la protection et du respect des droits de l'homme dans ses 48 Etats membres. Il n'appartient pas à l'Union européenne.