20 NOV au 4 DEC 2020 | As One

Premier opéra avec un sujet transgenre

Denis-Daniel Boullé
Commentaires
Taras Kulish
Photo prise par © Annette B. Woloshen

L'opéra s'ouvre à la diversité et c'est tant mieux. Grâce à des musicien.nes et des librettistes audacieux.ses et aux salles de spectacles qui accueillent leur création.

As One est le premier opéra qui ose peindre la transition de genre d'un personnage. L'Orchestre classique de Montréal (OCM) sous la direction de Taras Kulish ouvre sa saison 2020-21 avec cette œuvre originale créée en 2014 aux États-Unis et qui a connu un immense succès. Pour le directeur Taras Kulish, séduit par la beauté et la simplicité de l'œuvre, il était donc tout à fait normal que As One soit un jour monté au Québec.
 
Impossible de parler d'un spectacle live aujourd'hui sans tenir compte du facteur Covid-19, mais comme l'explique Taras Kulish, As One se prête très bien à une mise en scène distancée. «Tout d'abord, il n'y a que deux chanteurs sur scène, celui qui interprète Hannah avant sa transition, puis celle qui interprète Hannah après la transition, accompagnés par un quatuor à cordes, nous confie au téléphone Taras Kulish, ce qui permet une meilleure interaction entre les chanteurs et les musiciens. C’est bien plus facile à mettre en place pour la distanciation que de réunir un orchestre et un chœur par exemple.»
 
Pour interpréter Hannah avant, Taras Kulish a fait appel au baryton canadien Phillip Addis. Beaucoup ont pu découvrir le charme de sa voix sur plusieurs scènes internationales incluant l'Opéra de Montréal, l'Opéra de Paris, l'Opéra de Milan entre autres. La mezzo-soprano Sarah Bissonnette prêtera sa voix à Hannah après la transition, une jeune chanteuse québécoise qui se fait connaître sur de nombreuses scènes canadiennes. La musique de cet opéra, qui se compose de 15 chansons, est signée Laura Kaminsky, une compositrice américaine de renom.
 
Une question demeure, pourquoi le directeur de l'OCM n'a pas fait appel à des chanteurs lyriques transgenres, comme l'argentine María Castillo Lima ou encore à Lucia Lucas qui est la première chanteuse transgenre accueillie au Metropolitan Opera de New York. La réponse est fort simple.

«L'OCM a l'importante mission d'engager des artistes Canadiens et malheureusement, selon nos recherches, nous n'avons pas trouvé des chanteurs d'opéra professionnel trans et Canadien appropriés pour les rôles. Nous allons toutefois présenter des forums en ligne sur l'identité des genres au début de la semaine de la sensibilisation aux réalités trans qui incluront un panel de personnes trans dont la co-librettiste de l'opéra et femme trans, Kimberly Reed. Une autre femme trans qui participera au forum en ligne depuis Berlin est la chanteuse Lucia Lucas qui offrira une prestation de deux airs d'opéra. Les détails de ces forums sont sur la page Facebook de l'OCM". 
  
Taras Kulish tient aussi à préciser que cet opéra contemporain est très accessible même pour des profanes en culture opératique. «Le prétexte est simple, la musique très mélodieuse et accrocheuse, les voix superbes, je pense que cela peut rejoindre et toucher tout le monde», conclut le directeur de l'OCM.
 
Précisons ensemble que le présentateur numérique de As One est le Groupe Banque TD, et les collaborateurs incluent la Chambre de commerce LGBT, la Fondation Émergence, l'Aide aux trans du Québec et le GRIS Montréal. La discussion suivant la représentation sera mené par la porte parole du projet, Tranna Wintour, en plus d'un panel incluant les chanteurs, la metteure en scène et une intervenante de GRIS Montréal. 
 
Profitez d'une diffusion de haute qualité virtuelle pour avoir la chance de découvrir cette œuvre dans le confort de son salon.  
 
 
INFOS | AS One - Opéra de chambre en anglais
EN WEBDIFFUSION du 20 novembre au 4 décembre 2020

BILLETS | L'achat disponible en ligne sur orchestre.ca
15 $ + taxes: assistance virtuelle