L'Islet - Chaudière-Appalaches

Kerry Summers expose au Centre culturel France-Arbour

André-Constantin Passiour
Commentaires
Kerry Summers
Photo prise par © Kerry Summers
Kerry Summers
Photo prise par © Kerry Summers
Kerry Summers
Photo prise par © Kerry Summers
  • Kerry Summers
  • Kerry Summers
  • Kerry Summers

Expo appelée «Les trois grâces», cette nouvelle exposition de Kerry Summers au centre culturel France-Arbour de Granby nous emmène dans une réinterprétation de la mythologie. En effet, au lieu des trois déesses on retrouve plutôt trois «dieux».

Dans la mythologie gréco-romaine, les trois grâces représentent les déesses du charme, de la beauté et de la créativité. On a retrouvé même une fresque dans la ville de Pompéi, ensevelie sous les cendres de l’explosion volcanique de l’an 79 de notre ère. «On voit les Trois grâces partout dans la culture. Je voulais traiter le sujet, mais de manière différente. Non, pas que je n’aime pas les femmes, c’est même tout le contraire, mais étant un homme gai je voulais, pousser le sujet pour que les gens se requestionnent. J’ai donc créé ces Trois grâces dans un style quasi classique pour ainsi représenter la virilité, l’intégrité et l’habileté. Si on trouve ces toutes qualités dans un seul homme, il faudrait définitivement ne pas le laisser partir», dit avec rire Kerry Summers.
 
«Pour moi, ce grand tableau est la continuation de ce que j’ai entrepris l’année passée, soit de peindre en noir et blanc et à l’huile, poursuit-il. Cette année, je me suis dit que j’allais continuer de peindre à l’huile, mais en y introduisant de la couleur. C’est don un exercice que je me suis donné que de peindre à l’huile tout en y ajoutant de la couleur. On pourra voir mes tableaux en noir et blanc dans l’exposition d’ailleurs.»
 
Mais ce n’est pas tout. Le travail de Kerry Summers se poursuit sur place, au centre culturel, puisqu’une partie de l’espace est transformée en atelier. Et qu’est-ce qu’il va peindre là sur place ? En plusieurs panneaux, Kerry Summers va reproduire la plus récente image de notre univers. «C’est une peinture à l’huile avec le bleu de la galaxie tandis, que la lumière est reflétée par des feuilles d’or. […] Je n’ai jamais eu l’idée de faire quelque chose qui soit uniquement beau, mais je fais des choses dans un but d’éducation, de discours, de symbolique. Mes toiles sont faites pour communiquer avec les gens qui écoutent et qui observent dans le silence […]» explique Kerry Summers qui, avec son conjoint Jean-Paul, gère le Gîte Bain de nature dans la région de Granby.
 
Ce n’est pas d’hier que Kerry Summers peint, déjà enfant, il dessinait. «Je fais ça depuis l’âge de cinq ans, c’est un besoin pour moi. Je ne peins pas pour faire de l’argent, d’ailleurs, il n’y a pas de prix sur les œuvres au centre culturel, les gens voient le travail et le matériel qu’il y a dans ces œuvres et m’offrent un prix […], ce qu’ils croient être la valeur de ces tableaux […]»  
 
INFOS | «Les trois grâces», jusqu’à la fin octobre, au Centre culturel France-Arbour, 279, rue Principale, à Granby.