Val-d’Or

Un brunch pour célébrer la diversité chez les aînés

L'équipe de rédaction
Commentaires

Dans le cadre du mini festival de la fierté organisé par Fierté Val-d’Or, un brunch des aînés s’est tenu dimanche dans un club de golf local.

 «Il est important d’en faire plus pour les aînés issus de la communauté LGBTQ2S+», considère Maryse Ouellet, présidente de Fierté Val-d’Or. « La communauté à Val-d'Or vieillit, et en Abitibi aussi. Je crois qu'on les a oubliés un petit peu dans le parcours. Présentement, on travaille beaucoup beaucoup pour ramener cette communauté-là», estime Mme Ouellet.

Les mentalités auraient beaucoup évolué ces dernières années dans la région, s’il faut en croire Josée Gagnon, secrétaire-trésorière de Fierté Val-d’Or, mais la population en général n’est simplement pas habituée à être en contact avec des gens de la diversité. L’éducation a joué pour beaucoup dans cette évolution des mentalités. Et l’influence de la religion est moins forte qu’elle était avant. 

Afin de contribuer au bien-être des aînés de l’Abitibi-Témiscamingue, Fierté Val-d’Or a mis sur pied le projet Vieillir en couleur, afin de de sortir les aînés LGBTQ2S+ de leur isolement. Un des axes du projet vise à faire de la sensibilisation auprès des résidences pour aînés, qui peuvent parfois être réfractaires à l'idée de recevoir des couples homosexuels et de elurs donner des trucs pour éviter l'homophobie et la transphobie. Et faire en sorte que les personnes aînées se sentent bien.

SOURCE : ICI RADIO-CANADA