Politique québécoise

Éric Duhaime se présente à la chefferie du Parti conservateur du Québec

L’animateur de radio de Québec, qui flirte avec la controverse, a confirmé son intention sur les réseaux sociaux dimanche soir.

Animateur sur les ondes de Radio X et du FM93, Éric Duhaime dit être motivé par ce qu’il désigne comme « l’extrémisme sanitaire » du gouvernement caquiste de François Legault dans la gestion de la pandémie de COVID-19. 

« M. Legault, on ne vous pardonnera jamais ce que vous avez fait subir aux Québécois depuis neuf mois », a-t-il lancé, se disant alarmé pour le respect des libertés individuelles dans la province. 

Il a été derrière une manifestation contre le port du masque obligatoire à l’école et d’autres mesures sanitaires jugées « excessives », cet été, au côté de l’ex-chef d’antenne Josée Turmel, qui défend des idées conspirationnistes. 

On se rappellera qu’Éric Duhaime a fait sa sortie du placard officielle en 2017 en lançait un essai polémique intitulé La fin de l’homosexualité et le dernier gay».

M. Duhaime a laissé savoir que, sous sa direction, le PCQ prendrait par ailleurs une position « très ferme sur la défense et la promotion de l’identité québécoise, de notre culture unique et de notre langue française ». 

M. Duhaime, s’était présenté sous la bannière de l’Action démocratique du Québec (ADQ) dans la circonscription de Deux-Montagnes aux élections provinciales de 2003. Il était alors arrivé au troisième rang, avec 21,69 % des voix. 

Le Parti conservateur du Québec n’a jamais fait élire un député à l’Assemblée nationale depuis sa fondation en 2009. La formation de droite avait récolté un mince 1,46 % des voix aux dernières élections de 2018. 

Avec La Presse Canadienne