Mois de la fierté LGBT

Melania Trump s'est vu interdire d'illuminer la Mason Blanche aux couleurs arc-en-ciel

L'équipe de rédaction
Commentaires

Melania Trump voulait éclairer la Maison Blanche aux couleurs de l'arc-en-ciel pour célébrer le mois de la fierté LGBT en juin dernier, mais il lui a été interdit de le faire, selon deux sources républicaines.

La Maison Blanche a été illuminée aux couleurs de l'arc-en-ciel en 2015, lorsque Barack Obama était président, à la suite de la décision historique de la Cour suprême qui a fait du mariage égal la loi du pays.

Et Melania Trump voulait répéter cette démonstration de solidarité en juin dernier, ont déclaré des sources républicaines au Washington Blade - mais le projet ne s'est jamais concrétisé.

Les plans de la première dame ont été abandonnés lorsque Mark Meadows, en tant que chef de cabinet, a bloqué toute tentative de montrer son soutien à la communauté LGBT au sein de l'administration Trump.

Selon une source républicaine anonyme, ce dernier s'est assuré que la Maison Blanche ignorerait complètement le mois de la fierté.

Mark Meadows a peut-être également joué un rôle dans l'ignorance par Donald Trump des célébrations de la fierté LGBT sur Twitter. Le président américain a tweeté à propos de l'événement en 2019, mais l'a complètement ignoré en 2020.

Melania Trump a déclaré pendant la campagne présidentielle qu'elle était «choquée» que les gens pensent que son mari avait des opinions anti-LGBT +.

Quelques mois à peine après que les projets de la première dame pour marquer le mois de la fierté LGBT ne se soient pas concrétisés, elle est apparue dans une vidéo électorale pour les républicains de Log Cabin, un groupe conservateur LGBT. «J'ai été choquée de découvrir que certaines de ces personnes puissantes ont essayé de dépeindre mon mari comme anti-gais ou contre l'égalité, avait-elle déclaré alors. Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité.»