Turquie

Le gouvernement veut interdire tout produit portant un symbole arc-en-ciel à la vente aux mineurs

Chantal Cyr
Commentaires

Le pouvoir turc veut apparemment suivre les traces de la Russie en matière d'interdiction de la prétendue «propagande gaie». Le ministère du Commerce s'attaque à la vente de produits portant un symbole arc-en-ciel.

Plusieurs organisations turques ont réagi avec indignation à un ordre du ministère du Commerce selon lequel les produits avec des drapeaux arc-en-ciel et d'autres symboles de la diversité sexuelle et de genre ne devaient pas être accessible aux personnes de moins de 18 ans.

"Nous condamnons cette décision illégale", a écrit jeudi un groupe universitaire LGBT sur Twitter.

Lors d'une réunion, le conseil de la publicité du ministère turc du Commerce a imposé des amendes aux détaillants en ligne qui, par exemple, proposaient des serviettes de bain marquées "Peace Love Pride LGBTI" et ornées d'un arc-en-ciel dans leur gamme.

Dans la mesure où ne figure aucune indication de la limite d'âge dans l'annonce proposant ce produit à la vente, le mibistère estime que les mineurs seraient "négativement influencés par de tels produits dans leur développement intellectuel, moral et social", a-t-il déclaré.

L'association LGBTI Kaos GL a annoncé qu'elle avait demandé au ministère de clarifier le contexte de la décision.

Le gouvernement autoritaire de la Turquie dirigée par Recep Tayyip Erdogan a régulièrement restreint les libertés des minorités sexuelles et de genre au cours des dernières années et singulièrement des derniers mois.