Ventes immobilières

Un nombre record de ventes de résidences ont été enregistrées en décembre, surpassant largement le record de 2019

Yannick LeClerc
Commentaires

À ce rythme effréné, les conditions de marché continuent de se resserrer rapidement en faveur des vendeurs entrainant du même coup des hausses de prix jamais vues depuis 10 ans, à l’exception de la copropriété » constate Charles Brant, directeur du Service de l’analyse du marché à l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ).

Faits saillants du mois de décembre

• Hausse de 44% des ventes en décembre, soit un nouveau record en termes de nombre de transactions.

• Progressions records des ventes pour tous les secteurs de la RMR de Québec notamment la Périphérie nord avec une hausse impressionnante de 66 %, suivie de près par l’Agglomération de Québec (+45 %). La Rive-Sud enregistre quant à elle une hausse de 25 %.

• Toutes les catégories affichent des hausses records de leurs ventes pour un mois de décembre: les plex (+ 61 %), les copropriétés (+53 %) et l’unifamiliale (+38 %).

• Les inscriptions en vigueur sont en chute historique pour un 9e mois consécutif pour l’unifamiliale (54 %) et les plex (-41 %). La baisse est de -25 % pour les copropriétés.

• Les prix médians atteignent de nouveaux sommets : 367 500$ pour les plex (+ 25 %) et 283 000 $ pour l’unifamiliale (+11 %). La copropriété, dont les conditions de marché sont plus équilibrées, continue son lent processus de rattrapage à 190 000$ (- 3 %).