Décès

L’activiste afro-américain, Ken Jones, a succombé un cancer

Max Dubreuil
Commentaires

L’activiste afro-américain Ken Jones est décédé d’un cancer à 70 ans, mercredi 13 janvier. Après un diagnostic, en septembre dernier, le militant LGBTQI+ a tenté de lutter contre la maladie. 

Entre photos et messages interposés, il a longtemps tenté de rassurer ses proches et sa communauté … jusqu’à mercredi de cette semaine. 

«Ken Jones était un héros. Il a survécu à de nombreuses maladies, aimait profondément sa famille et sa communauté et a dédié sa vie entière au mouvement pour la paix et la justice.», a confié son conjoint le militant Cleve Jones. Il a toujours été reconnaissant envers les personnes qui venaient à lui avec des messages d’encouragement et d’amour pendant sa maladie.», a-t-il ajouté. 

Originaire du New Jersey, Ken Jones a milité toute sa vie pour faire valoir les droits des minorités ethniques et sexuelles. Au début des années 1980, il est devenu le premier noir à avoir un poste de haute responsabilité au sein du comité du San Francisco Pride.