Jeudi, 28 octobre 2021
• • •
    Publicité

    La journée internationale du coming-out, un jour qui se veut inspirant

    Ainsi, en ce 11 octobre, les organisateurs de cette journée, on encourage les personnes de la communauté LGBTQ+ à réaliser l’importance d’être bien dans sa peau et dans son corps et d’être honnête envers soi-même, parce que tout le monde mérite de connaître le bonheur.

    Cette journée tend aussi à faire comprendre qu’une personne vivra plus d’un coming-out, au cours de sa vie, et que ce sera toujours différent… Chaque fois qu’elle aura de nouveaux collègues de travail, par exemple, ou qu’elle fera de nouvelles rencontres, cette personne sera amenée, éventuellement, à parler de son orientation et de son identité sexuelle.

    Visant une plus grande ouverture d’esprit, la Journée internationale du coming-out est aussi là pour rappeler que c’est normal d’avoir des hésitations et de ne pas savoir comment s’y prendre pour faire son coming-out. Les jeunes, spécialement, vivent énormément d’angoisse et d’isolement, en lien avec leur orientation sexuelle, ce qui peut les pousser à avoir des idées noires. Ils ne doivent surtout pas avoir peur de consulter, à ce sujet.

    Selon des sondages, 13% de la population canadienne appartiendrait à la communauté LGBTQ+. Sur ce nombre, 54% des personnes n’auraient pas fait leur coming-out à leurs collègues de travail. Une autre statistique intéressante : 73% des Canadiens s’entendent pour dire qu’il reste du chemin à faire pour que les comportements homophobes et l’intimidation envers la communauté LGBTQ+ cessent.

    La Journée internationale du coming-out est donc une belle façon de tous s’unir et de s’épauler, en tant qu’une seule et grande communauté mondiale!

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité