Jeudi, 28 octobre 2021
• • •
    Publicité

    L’extrême droite homophobe fait son entrée au parlement d’Israel

    Avi Maoz, leader anti-LGBT du mouvement extrémiste « Noam » entre à la Knesset à l’issue du scrutin legislatif de mardi.

    Le parti religieux d’Avi Maoz (photo), extrémiste et agressivement homophobe, va intégrer la Knesset. Il avait fait de la lutte contre l’acceptation des LGBT le cœur de son programme en adoptant notamment le slogan «Israël choisit la normalité» ou en comparant les juifs réformés et les LGBTQ+ à des «nazis». 

    À la tête du parti Noam, ce politicien de 64 ans a aussi affirmé que «le pays entier subit une thérapie de conversion. Le temps est venu d’arrêter ça».

    Avi Maoz a également harangué la foule de ses supporters, composée exclusivement d’hommes, en s’opposant à la reconnaissance des familles homoparentales ou à la Gay Pride de Jérusalem.

    Il a fait campagne au sein de la liste «Sionisme religieux» aux côtés du nouveau jeune leader de l’extrême droite Bezalel Smotrich qui a comparé le projet de mariage civil égalitaire à l’inceste et attaqué le ministre de la Sécurité publique Amir Ohana, premier membre d’un gouvernement ouvertement gai en Israël.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité