Vendredi, 28 janvier 2022
• • •
    Publicité

    L’accord de gouvernement allemand prévoit un arsenal de mesures favorables aux LGBT

    La nouvelle coalition gouvernementale allemande rassemblant le SPD, les Verts et le FDP veut lancer plusieurs projets en faveur des personnes LGBT au cours des quatre prochaines années de législature.

    L’accord de coalition, négocié entre les sociaux-démocrates, les écologistes et les libéraux et dévoilé mercredi après-midi à Berlin sous le titre “Osez faire plus de progrès”, prévoit notamment de compléter l’article sur l’égalité de traitement de la Loi fondamentale allemande “par une interdiction de la discrimination sur la base de l’identité sexuelle”. 

    En outre, un “Plan d’action national pour l’acceptation et la protection de la diversité sexuelle et de genre” interrégional est prévu avec un budget de 70 millions d’euros par an.

    Les partenaires de la coalition promettent aussi de renforcer l’Agence fédérale de lutte contre la discrimination et la loi sur l’égalité de traitement ainsi que la budgétisation permanente de la Fondation fédérale Magnus Hirschfeld.

    Les crimes de haine contre les homosexuels seront combattus plus vigoureusement avec l’inclusion au niveau du Code pénal des motifs homophobes.

    Le droit de la famille doit également être modernisé : cela inclut la réforme du droit de la filiation, qui vise à mettre fin à la discrimination existante à l’encontre des familles arc-en-ciel et de leurs enfants. 

    La nouvelle coalition veut réformer la loi sur les personnes transgenres en assouplissant l’auto-déclaration du genre et en prenant en compte les coûts des traitements de conversion sexuelle par l’assurance maladie. Il est également prévu de combler les lacunes dans l’interdiction des traitements pour les enfants intersexes. Un fonds d’indemnisation pour les personnes trans et inter-personnes qui sont affectées par des blessures physiques ou des divorces forcés en raison de la législation précédente va également être mis en place. 

    La nouvelle coalition a accepté d’abolir l’interdiction partielle du don de sang encore en vigueur pour les hommes homosexuels et bisexuels et les personnes transgenres. 

    Les partis de la coalition gouvernementale ont également accepté de revoir les procédures d’asile pour les personnes homosexuelles persécutées. 

    “Le réveil politique LGBT promis arrive !”, ont applaudi les Verts dans un communiqué. “C’est carrément une percée pour les lesbiennes, les gays, les trans, les bisexuels et les intersexes”, a déclaré le président du Parti libéral Michael Kauch, qui a négocié le les accords. “Presque toutes les demandes du FDP pourraient être appliquées. Il s’agit d’une véritable coalition progressiste.” L’accord de coalition est un “saut quantitatif”, a jugé le comité exécutif fédéral du SPDqueer dans un communiqué. L’accord de coalition est une “étape historique pour la communauté queer” et donne “de grands espoirs de succès dans les années à venir”, selon un communiqué de l’équipe QueerGrün. La fédération des lesbiennes et gays en Allemagne a parlé dans une première réaction d’un “accord de coalition prometteur”. 

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité