Samedi, 2 juillet 2022
• • •
    Publicité

    Torchwood : Les aventures de Jack Harkness

    Dérivée de la très célèbre série Doctor Who produite depuis 1963 en Angleterre par la BBC, Torchwood (un anagramme de Doctor Who) est la première série populaire de science-fiction mettant en scène un personnage bisexuel. 

    Il faut par ailleurs noter que la série est co-produite par CBC, le pendant anglais de la Société Radio-Canada.

    Le personnage de Jack Harkness fit son apparition dès la première saison de la nouvelle mouture de Doctor Who en 2005 et, dès le départ, Jack – interprété par John Barrowman – s’est amusé à séduire à la fois les hommes et les femmes qu’il rencontrait.

    Ce dernier est d’ailleurs habité d’un sens de l’humour délicieux : on peut en prendre à témoin l’épisode intitulé Bad Wolf où on découvre qu’il dissimule un pistolet laser dans son rectum!

    C’est en 2006 que débute une nouvelle série articulée autour du personnage. Né au 51e siècle, ce dernier se retrouve prisonnier de notre époque et découvre par la même occasion qu’il lui est impossible de mourir.

    La série se veut une version plus adulte de Doctor Who qui est, de son côté, plutôt articulé autour d’un auditoire familial. On y retrouve donc des thèmes comme le cannibalisme, la mort, les voyages temporels, les démons et la science-fiction en général. De fait, Torchwood est une organisation parallèle aux services de police qui enquête sur tout ce qui est paranormal.

    Il faut par ailleurs noter que chacun des personnages de l’équipe, hommes et femmes, connaît des expériences avec un partenaire du même sexe au cours de la série, ce qui est plutôt exceptionnel.

    Jack flirt à qui mieux mieux avec la plupart des hommes qu’il rencontre ainsi qu’avec quelques femmes. Préparez-vous cependant à savourer l’épisode 12, intitulé Captain Jack Harkness, qui se déroule en 1941 et où il fait la rencontre d’un officier tourmenté par ce qu’il ressent pour les hommes et pour Jack en particulier. Fort bien écrit et interprété, l’épisode se conclut par un moment de romantisme rarement vu à la télévision et auquel il est difficile de résister.

    Une série surprenante, qui n’est pas sans défaut mais à laquelle il est difficile de ne pas succomber. La série qui a d’ailleurs récolté les plus hautes cotes d’écoute chez BBC2!

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité