Jeudi, 20 juin 2024
• • •
    Publicité

    Marilyn, les amours de sa vie

    Une multitude d’ouvrages, de documentaires ou de films de fiction se sont penchés sur Marilyn Monroe et on peut se demander s’il y a encore quelque chose à dire à son sujet. La réponse tient peut-être moins à l’information elle-même qu’à la manière de l’articuler. En l’espèce, le résultat s’avère ici assez surprenant !

    Michel Schneider n’en est pas à ses premières armes avec la pulpeuse actrice puisqu’il lui a déjà consacré un ouvrage, Marilyn, dernières séances, portant sur la relation de celle-ci avec son thérapeute. Le sujet ne lui est donc pas inconnu et il choisit ici de présenter la star sous la forme d’un abécédaire, à travers la lentille des amours et des forces destructrices qui l’ont habitée.

    Nulle surprise que la première rubrique de l’ouvrage s’intitule « Amants » puisque la gent masculine occupa une place capitale, parfois même destructrice, dans son parcours. Au fil des pages s’enchainent ainsi Amis, Amours (il ne faut pas confondre amours et amants), Animaux, Truman Capote, Montgomery Clift, Joe Dimagio, Drogues, Jean Harlow, Kennedy, Mères, Miller, Yves Montand, Nudité, Psychanalyse, Sexe, Sinatra et bien d’autres.

    Chaque rubrique, étendue sur quelques pages, présente un portrait synthétique d’une facette de la jeune femme, alternant informations biographiques, citations et confidences, le tout ponctué de nombreuses et magnifiques photographies en noir et blanc.

    La rubrique « Homosexualité » ne peut que piquer la curiosité puisque certaines rumeurs ont circulé à ce sujet. À titre anecdotique et avec un point d’interrogation, y sont évoqués les amours de sa propre mère avec une autre femme. Ce qui retient cependant l’attention, ce sont les aventures que l’actrice aurait entretenues avec diverses femmes, mais également certaines déclarations emblématiques qui confirment son statut d’icône queer :« Les gens adorent se mettre des étiquettes les uns sur les autres. Ainsi, ils se sentent en sécurité. » Elle ajoute, dans un échange avec l’acteur Montgomery Clift qui cachait sonhomosexualité : « Aucune sexualité n’est mauvaise s’il y a de l’amour dedans ».

    INFOS | Marilyn, les amours de sa vie / Michel Schneider. Paris : Nami, 2022, 223 p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité