Jeudi, 28 octobre 2021
• • •
    Publicité

    Oratorio

    Pour les amateurs de dystopies complexes, Pierre Brassard nous présente un Montréal situé en 2061 où bien des paramètres ont changé. Le français est toujours la langue dominante, mais l’islam est dorénavant la religion principale et la population caucasienne est en chute drastique.

    On se trouve donc devant une ville que l’on reconnait bien puisque les points de repère géographiques demeurent les mêmes, mais où les référents culturels nous sont parfois complètement étrangers. Dans le cadre de son travail à l’Institut de la Statistique du Québec, Alexandre Mbokani tombe sur des éléments qui l’amènent à penser qu’un complot international djihadiste vise l’Oratoire Saint-Joseph (qui a d’ailleurs une nouvelle et surprenante vocation). Ses recherches le mettent par ailleurs en contact avec le très mystérieux Ordre Hermétique Rénovée de l’Aube Dorée (OHRAD): y a-t-il un lien entre les deux mouvements où une seconde et sinistre cabale se profile-t-elle dans l’ombre?

    Tenant à la fois du polar et de l’anticipation, le roman nous fait pénétrer dans un Québec délicieusement déroutant à la faune bigarrée où les minorités (ethniques et d’orientation) ne sont plus celles d’antan. Attention! les références à l’ésotérisme sont nombreuses et très fouillées. Il faut donc avoir les neurones bien vigoureux pour bien assimiler tous les éléments présentés.


    INFOS | Oratorio: Un monde qui arrive, un autre qui part / Pierre Brassard. Lanoraie: Essor-Livre Éditeur, 2020. 251p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    1 COMMENTAIRE

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Livres

    Publicité