Samedi, 1 octobre 2022
• • •
    Publicité

    Un essayiste d’extrême-droite condamné à 3 mois de prison pour des propos homophobes en ligne

    Alain Soral, essayiste d’extrême droite franco-suisse vivant à Lausanne, a été condamné par le Ministère public vaudois à trois mois de prison ferme.

    Le ministère public, par le biais de l’ordonnance pénale signée par le procureur général vaudois Eric Cottier, condamne l’essayiste résidant à Lausanne à 3 mois de prison ferme. Il a ainsi été reconnu coupable de diffamation, d’homophobie et d’incitation à la haine et devra s’acquitter de 1’500 francs de jours-amendes et de frais de procédure s’élevant à 1’950 francs, a annoncé le quotidien suisse 24 Heures.

    C’est donc une victoire pour la plaignante, Cathy Macherel, ancienne rédactrice en cheffe de magazine communautaire LGBT 360° et journaliste du 24 Heures et de La Tribune de Genève. Elle avait porté plainte alors que l’essayiste d’extrême droite l’avait qualifiée de «grosse lesbienne» et de «militante queer», utilisant ce terme comme l’équivalent de «désaxée», dans une vidéo publiée sur son propre site internet.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité