Mardi, 3 août 2021
• • •
    Publicité

    Bilan de la Fête arc-en-ciel de Québec 2016

    Pendant les quatre jours de l’édition 2016 de la Fête Arc-en-ciel de Québec, du 1er au 4 septembre, une foule impressionnante a assisté aux nombreuses activités variées qui ont été organisées de main de maître par l’Alliance Arc-en-ciel de Québec avec la précieuse collaboration de ses bénévoles.

    Citons entre autres le Défilé des lumières du vendredi soir sur la rue Saint-Jean, les nombreuses prestations à la Place D’Youville (duo Lady Beats, The Lost Fingers, spectacle de drag queens STARS : la nuit des sosies, etc.), les Journées communautaires du samedi et du dimanche après-midi sur la rue Saint-Jean piétonne pour l’occasion et les diverses activités sportives à la Place d’Youville ou dans les environs (yoga, marche/course avec Les Galopins, Zumba).

    Soulignons également la forte présence de festivaliers dans certains bars de Québec, notamment au Drague Cabaret Club (spectacles de drag queens en après-midi et en soirée, DJ Kitty Glitter – une drag queen originaire d’Australie), au Bar Saint-Matthew’s (spectacle de Réglisse et de Dream avec comme invité spécial Luc D’Arcy, soirée Bear et soirée Cuir) et au Cercle (soirée pour femmes Lez Spread the Word).

    Un appui indéfectible des élus pour la cause LGBT
    C’était assez émouvant et réjouissant de voir réuni autant de représentants des trois paliers de gouvernements pour le lancement de l’édition 2016 de la Fête Arc-en-ciel de Québec, le jeudi 1er septembre en début de soirée, la levée du drapeau arc-en-ciel dans les jardins de l’hôtel de ville de Québec, le vendredi 2 septembre en matinée, la Marche de solidarité pour lutter contre l’homophobie, le dimanche 4 septembre en après-midi, dans les rues du Vieux-Québec avec destination finale le Parlement de Québec avec une prise de parole citoyenne.

    Étaient présents à l’un ou l’autre de ces événements : Jean-Yves Duclos, ministre fédéral de la Famille, des Enfants et du Développement social, député de Québec et président d’honneur du cocktail, Stéphanie Vallée, ministre de la Justice du Québec, Agnès Maltais, députée péquiste de Taschereau, Manon Massé, députée de Québec solidaire dans Saint-Marie-Saint-Jacques, Régis Labeaume, maire de Québec, et Chantal Gilbert, conseillère du district électoral Saint-Roch/Saint-Sauveur.

    Soulignons aussi la présence d’un vice-président du Groupe Banque TD, Stéphan Bourbonnais, dont l’institution financière appuie socialement et financièrement la cause LGBT, notamment la Fête Arc-en-ciel de Québec pour les trois prochaines années comme présentateur officiel.

    Dans le cadre des consultations publiques sur le Plan d’action gouvernemental contre l’homophobie et la transphobie 2017-2022, l’Alliance Arc-en-ciel de Québec a remis durant le cocktail d’ouverture son mémoire à la ministre Stéphanie Vallée (article à venir dans le Fugues de novembre).

    L’Alliance Arc-en-ciel de Québec est fière de la participation à sa 12e édition
    « Nous sommes très satisfaits de cette 12e édition de la Fête Arc-en-ciel de Québec, a souligné à Fugues, Louis-Filip Tremblay qui en était à sa première édition en tant que directeur général de l’Alliance Arc-en-ciel de Québec. Ce fut un succès grâce aux bénévoles et à l’équipe de l’Alliance Arc-en-ciel de Québec. Nous remercions la population pour avoir été encore présente cette année. »

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    PublicitéCOCQ-sida
    Publicité