Jeudi, 1 Décembre 2022
• • •
    Publicité

    DIVERS/CITÉ 2014 : Une autre édition réussie de la fête gaie de Montréal

    Tout au long du premier weekend du mois d’aout, le Vieux-Port de Montréal vibrait au son de l’imposante bass de Divers/Cité. Après une semaine qui n’annonçait rien de beau côté température, les festivaliers ont finalement pu faire la fête pendant 7 jours sans une seule goutte de pluie, pour le plus grand bonheur de tous. Et ce n’est pas seulement le soleil qui a plu aux milliers d’amateurs de musique qui ont foulé le Quai Jacques-Cartier, mais aussi l’imposante brochette d’invités spéciaux, de DJ et d’artistes conviés à Montréal pour la 22e édition de l’événement.

    Encore cette année, Divers/Cité a débuté le lundi soir avec la projection en plein air d’un film à thème LGBT, Tomboy, un film de Céline Sciamma. Les amateurs (ainsi que les non-initiés) de danse moderne et contemporaine ont célébré ce quatrième art toute la soirée du 31 juillet.

    Mais c’est surtout à partir de vendredi que Divers/Cité a pu exprimer tout son potentiel, un peu comme un vin que l’on fait respirer. La piste de danse de la scène Loto-Québec a été réchauffée une première fois par Patrick Guay, un DJ québécois qui s’est absenté de la scène dernièrement mais qui a tenu à venir s’amuser durant le festival.

    Divers Cité 2014 DJ Patrick Guay et la directrice générale Suzanne Girard photo Pierre Simard

    C’était aussi l’arrivée du Friends for Life Biker Rally, un rallye de vélo caritatif pour la cause du VIH. Notons que les cyclistes arrivaient d’une longue route, puisqu’ils étaient en chemin depuis Toronto au cours de la semaine.

    La soirée Tribal qui a suivi le set de Patrick Guay a réellement donné le ton aux festivités, avec l’entrée sur scène des artistes espagnols D-Formation et Chus & Cabellos, probablement les plus grands noms de cette édition.

    Samedi soir, Divers/Cité s’est scindé en deux, avec la mise à profit de la scène de l’Ile Bonaventure, annexée au Quai Jacques-Cartier. On a pu y voir le spectacle burlesque à souhait de Billy L’Amour, qui était particulièrement hot. Mention spéciale aux artistes de cirque présents sur scène qui ont volé la vedette.

    Pendant ce temps, du côté du site principal, on a eu droit à un Sunset Party digne de ce nom, avec la présence remarquée de Mistress Barbara, une DJ qui n’a plus besoin de présentation.

    Nous avons eu droit au Carnaval Cantelli pour la dernière journée. Plumes et paillettes étaient au rendez-vous, tout comme les rythmes latinos endiablés. Démarrant de la Place Jacques-Cartier, à l’entrée du site, le Carnaval s’est par la suite dirigé vers la scène de l’Ile Bonsecours pour faire la fête.

    Le tout a finalement laissé place au D/C Drums, où la présence d’Ana Paula a attiré une imposante foule.

    Pendant ce temps, les plus courageux ont fait la fête une dernière fois du côté du Quai, pour la Grande danse, un T-Dance dans sa formule la plus classique – beaux mecs en camisole (ou torse nu, pour le bonheur des yeux) sous le soleil en prime. Décidemment, le Vieux-Port s’est fait chauffé encore une fois cette année!

    Malgré les efforts déployés par le comité organisateur pour convaincre la communauté de se déplacer jusqu’au Vieux-Port, l’habitude semble encore tarder à s’ancrer si on se fit à l’assistance pour quelques spectacles. Certains n’ont visiblement pas digéré la fin de la gratuité (curieux quand on pense que les billets d’Osheaga coûtaient 3 à 4 fois plus), si bien que le nombre de festivaliers a, par moment, été bien décevant, donnant l’illusion d’un terrain trop grand pour les besoins. Cela dit, la Grande danse a fait le plein de festivaliers, signe sans doute qu’il y a de l’espoir pour le futur et que les Montréalais aiment bien s’éclater. Rendez-vous donc du 27 juillet au 2 août 2015 pour la prochaine édition de Divers/Cité!

    — Olivier Gagnon

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité
    Publicité