Vendredi, 1 juillet 2022
• • •
    Publicité

    Greek love

    Oublié les problèmes de compréhension d’une langue seconde puisque cet album en est complètement dénué. En effet, tout est dans l’action et dans l’échange des regards : nul besoin, donc, de s’adresser la parole.

    L’action se déroule dans la Grèce ancienne où Éros, après avoir tenté de se sustenter à la verge d’un Hermès assoupi, se voit pourchassé par le Dieu furibond. Pour échapper à son assaillant, il lui décoche une flèche au cœur, de même qu’à un robuste berger qui faisait paître son troupeau à proximité.

    Fin de l’histoire? Que non, puisque, comme on s’en doute, les flèches de son arc ne sont pas faucheuse de vie, mais bien plutôt porteuse d’amour! Un seul regard échangé entre les deux hommes et c’est le coup de foudre et le début d’une découverte sensuelle et ardente du corps de l’autre.

    D’origine portoricaine, l’œuvre de Dale Lazarov est saluée partout à travers le monde tout aussi bien pour la qualité de son graphisme que du lyrisme, une certaine tendresse même, qui en est empreint.

    Il fait ici équipe avec le dessinateur Adam Graphite pour nous présenter un récit à la fois jouissif et émouvant où Éros reçoit éventuellement la juste monnaie de sa pièce.   

    Greek love / Dale Lazarov & Adam Graphite. Berlin : Bruno Gmünder, 2014. 64p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Livres

    Publicité