Mardi, 21 septembre 2021
• • •
    Publicité

    Jonas

    À l’encontre de la majorité des romans jeunesse portant sur la sortie du placard, Jonas ne s’articule pas directement autour des bouleversements vécus par le personnage gai, mais emprunte plutôt le point de vue de sa sœur. Un changement de perspective fort intéressant qui permet de jeter un regard incisif sur l’impact et les remises en question qu’entraine cette révélation sur les autres membres d’une famille.


    Louve fréquente un lycée de Paris en compagnie de son frère cadet Jonas. Dotée d’un caractère timide, le jeune fille manque de confiance en elle puisqu’elle a le sentiment qu’elle ne répond pas aux canons de beauté prescrits : elle est un peu rondelette.


    Mais voilà que William, le nouvel étudiant dont l’esprit et le physique ont instantanément séduit tous les élèves, jette son dévolu sur sa petite personne et entreprend une cour à la fois attentionnée et empressée. Le rêve absolu! Surtout que certaines des étudiantes ne peuvent cacher la jalousie qui les ronge.Se présentent ainsi les émois des premières caresses et baisers et tout semble aller pour le mieux jusqu’au jour où elle fait irruption dans la chambre de son frère et découvre les deux garçons dans une embrassade passionnée. Son univers s’écroule alors à ses pieds.


    Trahison de son frère ? Dénégation de son copain qui invoque avoir subi les assauts de celui-ci? Louve se trouve soudainement déchirée entre des points de vue et des discours opposés. Pour ajouter à son désarroi, tout le lycée est bientôt au fait des événements, Jonas se referme sur lui-même et, pour couronner le tout, leurs parents s’affichent ouvertement comme d’ardents opposants du mariage gai et les trainent dans des marches de protestation. Bref, la marmite s’agite à gros bouillons et il ne faudrait que peu de choses pour que le couvercle saute, ce qui, évidemment, ne manquera pas de se produire, générant ainsi un événement cathartique et libérateur.


    Lily Arcœur, s’est fortement inspirée d’événements qui ont secoué sa propre fratrie, ce qui transparait dans de nombreux détails propres aux errements et incertitudes du personnage de Louve et dans l’évolution de sa compréhension des sentiments qui habitent son frère et elle-même. Le ton verse parfois dans une naïveté qui peut sembler désarmante, mais il faut garder en tête que cette vision un peu simpliste des sentiments est caractéristique de l’inexpérience de la jeunesse : l’auteure rend donc ainsi bien la progression propre aux personnages. On peut d’ailleurs également saluer la complexité de ces derniers qui sont tous extrêmement nuancés alors que plusieurs auteurs auraient allègrement versé dans des archétypes mani-chéens. Une lecture enlevante qui ne manquera pas de toucher jeunes et moins jeunes.


    INFOS | Jonas / Lily Arcœur. Paris : Hugo + New Way, 2021. 298p. (Collection YA)

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Livres

    Publicité