Mercredi, 22 septembre 2021
• • •
    Publicité
    AccueilCultureLivresNe vous fiez pas aux apparences

    Ne vous fiez pas aux apparences

    Sans aucun doute la lecture la plus jubilatoire que 2021 nous ait à ce jour apporté, le roman de Tess Sharpe combine avec une audace et une efficacité redoutable, un thriller électrisant, une histoire d’amour, des éléments dramatiques et un humour décapant!


    La matinée s’annonce semblable à toutes les autres lorsque que Nora se présente à la banque en compagnie de son ex-chum, Wes, et de sa toute nouvelle copine, Iris. L’opération de dépôt ne devrait durer que quelques minutes, mais c’est sans compter l’intrusion de deux braqueurs bien décidés à vider les coffres de l’institution bancaire ou, plus précisément, l’un des coffres personnels.


    Les criminels ne peuvent cependant savoir que se cache sous les apparences d’une jeune fille modèle, une adversaire redoutable. En un instant, Nora analyse avec une précision clinique tous les microéléments qui se présentent et planifie comment sauver sa petite amie, son ex ainsi que tous les clients et employés présents. Elle entend par ailleurs bien percer le mystère du coffre visé par les cambrioleurs. Alors que des centaines de milliers de dollars s’offrent à eux, pourquoi privilégier ce dernier?


    Chaque chapitre en temps réel débute par un énoncé qui rappelle des points de repère essentiels : l’heure, le nombre de minutes passé en captivité, les bricoles subtilisées par Nora (à utiliser dans un contexte encore imprécis), de même que le nombre de plans qu’elle a concocté. Cette structure ajoute au suspense tout en piquant la curiosité du lecteur : quel peut bien être l’utilité d’une mignonnette de vodka et quel est le mystérieux plan no 2? Des chapitres intercalaires remontent également le fil du temps et nous font découvrir le passé hallucinant de la jeune fille, formée dès l’enfance par une mère manipulatrice afin de jouer un rôle clé dans ses magouilles. C’est donc petit à petit que se révèlent les rouages qui ont façonné la personnalité de Nora, de même que les liens forgés avec ses deux copains.


    Le ton privilégie un humour incisif irrésistible tout en mettant en scène des personnages à la fois crédibles et extrêmement attachants. Le sous-titre du roman est d’ailleurs très évocateur et nous en promet pour notre argent : « 3 ados, 2 braqueurs, qui en ressortira vivant? » Il faut souligner la remarquable traduction française de Julie Lopez qui respecte à la perfection le ton, l’humour de même que la tension dramatique du roman original.


    Si mon enthousiasme n’était pas encore suffisamment clair, sachez que j’ai débuté la lecture du roman à 13h et que j’en ai tourné la dernière page à 18h. Clairement l’un de ses romans que l’on se fera un plaisir de relire et pour lequel on ne peut qu’espérer une adaptation en série télé.


    INFOS | Ne vous fiez pas aux apparences / Tess Sharpe. Montréal : Petit Homme, 2021. 398p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Livres

    Publicité