Mercredi, 18 mai 2022
• • •
    Publicité

    Le gouvernement Israélien ouvre la GPA aux couples gai et aux personnes transgenres

    Israël a levé mardi les restrictions interdisant aux couples de même sexe et aux hommes célibataires de devenir parents par le biais de la maternité de substitution dans le pays, confirmant une décision de la Cour suprême visant à mettre fin à l’interdiction.

    «C’est un jour historique pour la lutte des LGBTQ en Israël», a déclaré le ministre de la Santé Nitzan Horowitz lors d’une conférence de presse, annonçant que le ministère avait publié une circulaire accordant à tous un accès égal à la gestation pour autrui (GPA).

    «Aujourd’hui, nous mettons fin à l’injustice et à la discrimination. Tout le monde a droit à la parentalité», a ajouté le ministre.

    La communauté LGBTQ+ d’Israël demandait depuis des années d’être autorisée à recourir à la maternité de substitution, qui est déjà accessible aux couples hétérosexuels et aux femmes célibataires.

    En juillet, la Cour suprême, saisie par des militants des droits des homosexuels, a statué que l’interdiction de la GPA pour les couples de même sexe et les hommes célibataires violait leurs droits et devait être levée dans les six mois.

    Rédaction avec AFP

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité